L'Union européenne sous la menace des partis populistes

Un nouvel axe politique est en train de se créer en Europe, car les forces nationalistes ou d'extrême droite progressent en Scandinavie, dans les pays de l'est ou en Italie. A moins de huit mois des élections européennes, Matteo Salvini et Marine Le Pen se sont affichés ensemble à Rome. Entre le ministre de l’intérieur italien et la présidente du Rassemblement national, une ambition commune : attaquer les « ennemis de l’Europe, retranchés dans le bunker de Bruxelles ».

Pour Marine Le Pen, "Nous sommes aujourd’hui à un moment historique. C'est l'Histoire avec un grand H qui va s'écrire au mois de mai prochain. C'est l'émergence d'une Europe des nations". Elle espère, avec son allié Matteo Salvini et les autres souverainistes européens, obtenir suffisamment de voix aux prochaines élections européennes pour renverser les équilibres au Parlement européen. De son côté le Président français veut relever le défi et se présente comme l'opposant principal des partis nationalistes en France et en Europe. 

Publié par Pascal Verdeau / Catégories : Europe

Billets sur le même sujet :

  • Aucun billets associés