Catalogne : Carles Puigdemont bientôt arrêté en Belgique ?

Un mandat d’arrêt européen a été émis ce vendredi à l’encontre du président déchu du gouvernement catalan. Réfugié à Bruxelles, il n’est plus apparu publiquement depuis mardi dernier, lors de sa conférence de presse au « Press Club » de Bruxelles.

Carles Puigdemont a assuré, par l’intermédiaire de son avocat Paul Bekaert, qu’il resterait en Belgique et « s’est engagé à coopérer pleinement avec les autorités… belges ». Cela dit, au cas où la probable demande d’extradition vers l’Espagne serait acceptée par un juge belge, au terme des 60 jours de délai, le président catalan déchu« fera immédiatement appel ».
Il s’est exprimé hier soir à la télévision catalane, dans une courte allocution, exigeant « la libération » de ses huit collègues ministres incarcérés en Espagne. Lui, pour l’instant, reste introuvable, et son lieu de résidence en Belgique n’est pas connu.

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article