Travailleurs détachés : l'Europe déchirée

La Commission européenne souhaite limiter la concurrence déloyale des travailleurs entre les états membres de l'Union en proposant une nouvelle directive sur les travailleurs détachés. Ce projet vise à réduire l'écart de coût entre les salaires en proposant qu'à travail égal, le salaire soit égal sur un même lieu, primes comprises, exceptés pour les charges sociales. Inacceptable pour 11 pays d'Europe centrale et de l'est dont la Pologne, la Roumanie ou encore la Hongrie. Ils ont envoyé un "carton jaune" à Bruxelles, c'est le nom donné à une procédure instituée par le Traité de Lisbonne permettant de contester une directive au motif que le sujet devrait être traité au niveau national et non européen. Dans l'autre camp, l'Allemagne, la France ou la Belgique qui dénoncent une main d’œuvre venue de l'est qui travaillent sur leur territoire pour des salaires dérisoires.


Travailleurs détachés : l'Europe divisée en deux sur la réforme de la Commission européenne

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article