J-1 : la pression monte sur les réseaux sociaux

"Député, il n'y a pas d'excuse pour ne pas voter ou voter contre l'impeachment. A moins que tu ne sois un ennemi du Brésil ?"

A 24h du vote des députés sur la destitution de Dilma Roussef, la pression monte. Et pour cause, le vote en question est crucial. Si les deux tiers (soit 342) des députés se prononcent en faveur de l'impeachment, la Présidente sera défaite de ses fonctions pendant 180 jours, avant le vote du Sénat, qui décidera de sa destitution officielle ou non. Lors de cet intervalle, c'est le vice-président Michel Temer, membre du parti centriste PMDB, qui sera à la tête du pays.

Demain après-midi, c'est donc un véritable tournant politique que s'apprête à vivre le Brésil. Les estimations sont contradictoires : alors que certaines annoncent la victoire de l'opposition, d'autres prévoient un nombre insuffisant de votes en faveur de l'impeachment. Face au flou politique, les partisans de la destitution s'agitent et s'affolent. En atteste la page Facebook du MBL (Movimento Brasil Livre), mouvement activement impliqué dans la lutte contre le gouvernement.

Le MBL accuse notamment le gouvernement de soudoyer le vote de certains députés. Il incite alors les internautes à les contacter pour leur "mettre la pression". Sur la toile, il a divulgué les numéros de téléphone de plusieurs députés.

Capture d'écran 2016-04-16 13.53.26

Légende : URGENT ! Le gouvernement est en train d'acheter le vote des députés. Désormais, les députés promettent de ne pas se rendre au Parlement le jour du vote afin d'aider le gouvernement. TOUS CEUX QUI MANQUERONT, NOUS SAURONS QUE VOUS ÊTES VENDUS ! FAISONS PRESSION SUR EUX !

Capture d'écran 2016-04-16 13.54.05

Légende : URGENT ! FAISONS PRESSION SUR CES DÉPUTÉS ! APPELEZ APPELEZ APPELEZ !!!! Nous n'allons pas perdre dans la dernière ligne droite. ACTUALISATION : MARQUEZELLI, PACHECO E VINICIUS SONT OK (NDRL : députés ayant confirmé qu'ils voteraient en faveur de l'impeachment). Il n'y a plus besoin de faire pression sur eux.

Capture d'écran 2016-04-16 13.53.48

Légende : MAGDA MOFATO (NDLR : députée du parti centriste Partido Republica) s'est déclarée favorable à l'impeachment mais elle est désormais du côté de Dilma. FAISONS PRESSION SUR ELLE ! 

13048027_362705130520303_4807736729146745521_o

Légende : Traître ! Walder Maranhão (NDLR : député du Partido Progressista, de droite) est contre l'impeachment ! Envoyez-lui un message ! 

Marie Gentric pour Fanny Lothaire

Related Posts: