Vous avez jusqu'à juin pour fêter la Saint-Valentin au Brésil

D.R. Flickr - Nike Page

Aujourd'hui, c'est la Saint Valentin. Vous avez oublié les fleurs, les chocolats ou encore de réserver le restaurant ? Nous vous avons trouvé une excuse : au Brésil, le "dia dos namorados" ou le "jour des amoureux", ne se célèbre que le 12 juin. 

 

Pour être cohérent, il va falloir se renseigner un petit peu. La première question de votre moitié sera sans doute, alors pourquoi le 12 juin ?

Il existe une raison historique et une raison économique. La première est liée à l'histoire de Saint Antoine de Lisbone. Ce prêtre franciscain du 12ème siècle est connu dans tous les pays de tradition portugaise comme le Saint marieur. Son anniversaire n'est autre que le 13 juin. Or, dans la tradition religieuse, les fêtes importantes commencent avec un office la veille au soir. La pratique s'est aujourd'hui répandue et démocratisée. Le 12 juin est donc un jour important en termes de mariage. Au Portugal, par exemple, les mariés de tout âge viennent déposer des bouquets au pied du Saint pour demander sa protection et la longévité de leur union.

La seconde est liée au fait que la période de juin était un moment très calme pour les commerçants brésiliens. En 1949, un publicitaire du nom de João Dória a alors inventé une campagne pour dynamiser les ventes du magasin pour lequel il travaillait. La pub fut lancée astucieusement un 12 juin, veille de la Saint Antoine. Elle avait pour slogan : “Não é só de beijos que se prova o amor”, c'est-à-dire "L'amour ne se prouve pas qu'avec des baisers". Il était donc de bon goût non seulement de souhaiter la Saint Antoine à sa moitié, mais aussi de lui offrir quelque chose : le Jour des amoureux est né dans le calendrier. Pour une fois, l'argument "de toute façon, c'est une fête commerciale" prend tout son sens.

Et aujourd'hui, comment on le fête ?

"On le fête forcément avec sa copine ou son copain", raconte Olivier, Brésilien de 21 ans. "On ne fête pas la Saint Valentin, mais pour nous tout se joue en juin". Ce jour là, pas le droit à l'erreur : on sort le grand jeu. Cadeaux, restaurant, hotel, champagne. Planning romantique et surprises sont donc au programme. Pour Marcelo, Brésilien résidant à Brasilia, "tous les Brésiliens/Brésiliennes ayant de l'argent et étant en couple le fêtent. Sans exception. Mais seuls les plus riches peuvent se permettre de fêter le jour des amoureux comme on est censé le faire". Le "dia dos namorados" ne fait pas exception dans la longue liste des différences qui existent entre les classes sociales brésiliennes.

Bon finalement, peut-être faut-il courir acheter une boîte de chocolats dès maintenant, non ?

 Fanny Lothaire et Anne-Flore Roulette

Related Posts: