Rencontre capitale à Berlin pour sortir de la crise politique [revue de presse 30/11]

L’Allemagne va-t-elle enfin avoir un gouvernement ? Ce sera l’enjeu d’une réunion cruciale qui a lieu ce soir au château Bellevue, la résidence du président de la République fédérale. Frank-Walter Steinmeier reçoit à partir de 20 heures Angela Merkel, patronne de la CDU, Horst Seehofer pour la CSU bavaroise et Martin Schulz, chef du SPD. Une première discussion, entre huit yeux, pour tenter de trouver des points d’accords et renouveler la Grande Coalition pour les quatre ans à venir. La Bild fixe ce matin les enjeux de cette rencontre: « Quelles sont les chances d’arriver à la formation d’un gouvernement ? Les chefs de partis sont-ils prêts à faire des compromis ? Quel message le futur gouvernement veut-il envoyer à l’Europe ? ». Pour le quotidien populaire, Angela Merkel n’a qu’un intérêt, que la grande coalition soit renouvelée. Mais la chancelière n’arrive pas à la table des négociations en position de force. Le pataquès sur le glyphosate a sérieusement écorné son autorité et sa crédibilité vis-à-vis des sociaux-démocrates. L’une des personnalités les plus en vue du SPD, le maire de Hambourg Olaf Scholz, a eu des mots très durs pour Angela Merkel dans le magazine Stern, voyant dans cette crise « un affaiblissement flagrant de son autorité ». « Ses méthodes politiques ont atteint leurs limites », a ajouté celui qui pourrait bien se positionner comme candidat SPD à la chancellerie en cas de nouvelles élections… Une chose est sûre: le glyphosate va empoisonner les débats de ce soir, Martin Schulz soupçonnant le chef de la CSU, Horst Seehofer, d’avoir missionné le ministre de l’Agriculture, lui aussi CSU, pour voter oui à Bruxelles, en dépit des consignes d’abstention.

En bref, les Bitzactus


Audience importante aujourd’hui à Hamm pour les militants écologistes: la Cour d’appel doit dire si la plainte d’un agriculteur péruvien contre le géant de l’énergie RWE est recevable, et si l’affaire sera instruite. Ce paysan accuse le groupe allemand d’être en partie responsable, via ses centrales à charbon, du réchauffement climatique dont il subit chez lui les conséquences. Si les juges acceptent d’étudier l’affaire, ce sera une victoire pour les ONG qui essayent de faire appliquer une justice climatique mondiale, où le Nord polluant dédommagerait le Sud affecté par la hausse des températures.
///
Charlie Hebdo jette l’éponge en Allemagne. Un an après le lancement d’une édition en allemand, le journal satirique n’a pas atteint l’objectif qu’il s’était fixé, soit 10.000 lecteurs pour être rentable.
///
Jusqu’où iront-ils ? Les Alpes bernoises, au centre de la Suisse, ont été le théâtre d’un exploit totalement fou réalisé par deux célèbres base-jumpers français. Equipés de wingsuit, une combinaison qui permet de voler plus longtemps, ces parachutistes de l’extrême se sont élancés depuis le sommet de la Jungfrau (4158 mètres) avant de réussir à entrer dans un petit avion par la porte latérale ! La vidéo de ce saut à couper le souffle est à voir ici:

Bonne journée !

Toute l'équipe du bureau de Berlin.

A lire aussi