Qui sont ces motards pro-Poutine qui roulent vers Berlin ?

Alors que l'Allemagne s’apprête à célébrer les 70 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale, un vent de nationalisme pro-russe plane sur les commémorations. En cause : les Loups de la Nuit. Un club de motards pro-Kremlin qui entendent "honorer la mémoire de ceux qui sont morts pour détruire le fascisme", selon leur chef Alexander Zaldostanov dit "Le Chirurgien".

Ils sont plus d'une centaine à avoir pris la route le 25 avril dernier pour reconstituer l'avancée de l'Armée Rouge vers Berlin. Près de 6 000 km à parcourir, de Moscou à Vienne en passant par Varsovie. Ce matin, les premiers bikers ont atteint la Bavière selon l'agence allemande DPA. Ils doivent se rendre au camp de Dachau, au nord-ouest de Munich dans la journée, a rapporté le porte-parole du ministère de l'intérieur Oliver Platz au journal Bild.

La route a été longue pour ces patriotes proches du président russe Vladimir Poutine. Une partie du cortège s'est vue refouler à la frontière polonaise et lituanienne ; ils ne sont qu'une dizaine à avoir pu se rendre en Allemagne. Une décision que la diplomatie russe a jugé "indigne de Varsovie".

Mais les bikers sont bien déterminés à parader dans la capitale allemande en fin de semaine. "S'ils ne nous laissent pas entrer ensemble, alors nous entrerons un par un, à plusieurs endroits différents", a lancé le fondateur des Loups de la Nuit. Une provocation à l'encontre des autorités allemandes ? Sans doute...

En effet, l'Allemagne a refusé l'entrée du pays à plusieurs dirigeants des Loups de la Nuit et des visas obtenus "sous des prétextes fallacieux" ont été annulés. Selon une source du gouvernement allemand citée dans le journal Die Zeit, "cette situation risque de ne pas servir au renforcement des relations germano-russes, mais il est primordial que cet anniversaire ait lieu dans la dignité".

Vladimir Poutine et Alexander Zaldostanov lors de cérémonies en Crimée en 2013 AFP/RIA NOVOSTI/ALEXEY DRUZHININ

Vladimir Poutine et Alexander Zaldostanov lors de cérémonies en Crimée en 2013 AFP/RIA NOVOSTI

 

Du coté du Kremlin, on grince des dents. Vladimir Poutine appelle les autorités allemandes à justifier leur décision, lui le grand ami des Loups de la Nuit. En effet, il ne manque pas une occasion de se faire photographier avec Alexander Zaldostanov, son "frère" comme il aime à l'appeler, lors de célébrations officielles ou de promenades en grosse cylindrée. En mars 2013, il est même allé jusqu'à lui décerner l'Ordre du mérite pour ces actes patriotiques.

La création du club de motards des Loups de la Nuit date de 1989, en pleine Perestroïka. Aujourd’hui, ce sont près de 5 000 membres qui souhaitent "étendre l'influence de la Russie dans le monde". Un soutien, parmi tant d'autres en Russie, pour Vladimir Poutine et son régime. "Ceux qui sont contre le président sont contre les intérêts de la Russie, et donc les nôtres", prévient Alexander Zaldostanov. A bon entendeur....

 

Par Camille Wormser

A lire aussi