Les frères Wachowski ont un problème de nom

Quand Matrix est sorti en salles, au siècle dernier, on les appelait les "frères Wachowski". Comme les frères Dardenne, les frères Farelly, les Marx Brothers ou les frères Cohen. Seulement voilà, Andy et Larry Wachowski ne sont plus des frères, mais des frères et sœurs. En juillet dernier, Larry est publiquement devenue Lana, un "male to female" à dread locks roses, après des années de transformation progressive.

Lana a l'air d'être bien mieux dans sa peau depuis sa transformation sexuelle. Elle raconte sa féminisation en marge d'une interview au New Yorker consacrée à l'après-Matrix. Et préfère anticiper les questions lourdes : "Je sais que de nombreuses personnes meurent d'envie de savoir si j'ai eu recours à une vaginoplastie. Je préfère garder cette information pour ma femme et moi".

Le prénom "Larry" a été remplacé par celui de Lana sur les grandes plateformes d'info (AllocinéWikipediaIMDB, etc.). A l'écran, les deux frères et sœurs ont abandonné leur signature "Wachowski Bros" pour un plus sobre "The Wachowskis". Une modification que je regrette un peu : autant en anglais, l'emploi du déterminant est classique, autant en français, dire "Les Wachowski" sonne un peu comme "Les Deschiens"... Mais bon.

Le "vaisseau Wachowski"

Cette semaine, nouveau rebondissement. Alors qu'on s'était fait à l'idée de laisser tomber l'affectif "frères" pour un déterminant fade, The Hollywood Reporter indique que le duo s'est présenté sous un nom bizarre, qu'il souhaiterait pérenniser : Wachowski Starship, soit le "vaisseau Wachowski". Un tweet de ce journaliste présent dans la salle le confirme.

Boutade ou désir sérieux ? On le saura plus précisément début 2013, pour la sortie du film Cloud Atlas (yeepee !), où il est question d'un "ship" et de plein, plein plein d'autres choses.

Aparté. Il est amusant de noter que les "frères X ou Y" est une expression courante du cinéma, mais qu'appeler ces cinéastes "les frères et sœurs Wachowski" ne nous viendrait même pas à l'idée. C'est pourtant l'option que j'aurais choisie...

Publié par Ariane Nicolas / Catégories : Actu

A lire aussi