Hospices de Strasbourg

Alsace Welcome

Cette semaine, France 2 diffuse chaque jour, à la fin des informations de 13 heures, un reportage sur différents patrimoines français. Parmi ceux-ci il en est un, peu connu, la Cave Historique des Hospices Civils de Strasbourg.

Histoire

La première pierre de la cave a été posée en 1395, soit 39 ans avant celle des Hospices de Beaune mondialement connue.

A l'époque seul 10% des personnes soignées, issues de familles riches, pouvaient payer les soins. Les 90% autres, n'ayant pas d'argent, devaient payer avec ce qu'ils possédaient, soit un carré de terre, soit un lopin de vignes. C'est ainsi que l'hôpital est devenu un des plus grands propriétaires viticoles d'Alsace.

Les moines Carmélites qui soignaient les malades étaient chargés d'exploiter les vignes et de produire le vin qui était ensuite distribué dans tous les services de l'hôpital. Il faut savoir que du Moyen-Age au 19ème siècle le vin était considéré comme un médicament et donné à boire aux malades.

Trésor de la cave : le plus vieux vin blanc du monde

Un des foudres de la cave contient le plus vieux vin blanc du monde en tonneau. Il s'agit d'un vin du millésime 1472. Ce vin n'a changé que trois fois de fût, en 1472, en 1718 et en 2015, année où le tonneau a été refait. Selon les archives le vin proviendrait de la commune de Wolxheim et serait l'ancêtre du Riesling.

L'analyse de ce vin faite par deux œnologues alsaciens en 1994 prouve qu'il n'est en rien altéré. A la dégustation le nez a été jugé puissant, très fin et d'une grande complexité. Il a été perçu des notes de vanille, de miel, de cire, de camphre et de noisette. « Ce vieillard » a conservé une étonnante verdeur.

Qu'en est-il de nos jours ?

La vigne ne constituant plus qu'une infime partie des biens des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, ceux-ci n'en exploitent plus et en 1994 l'utilisation en propre des chais a cessé d'autant que les foudres en bois commençaient à se dégrader.

En 1996, pour empêcher la disparition de la cave et pour le 600ème anniversaire de la création de la cave, les œnologues de l'Union Régionale des Œnologues de France, à l'initiative de son président Pierre Sparr, viticulteur et négociant à Sigolsheim, vont faire restaurer trois foudres qui vont servir à élaborer, à partir des moûts (jus de raisin) un Pinot Blanc et un Gewurztraminer Grand Cru Mambourg. Après vinification et élevage les vins seront embouteillés sur place.

La structure actuelle

Du vin a été élaboré dans la Cave Historique de l'Hôpital de Strasbourg pendant six siècles, il n'était donc pas envisageable que cette activité cesse, il fallait la perpétuer.

C'est pourquoi une trentaine de domaines viticoles alsaciens répartis sur tout le vignoble du nord au sud se sont réunis en SICA (Société d'Intérêt Collectif Agricole) et en partenariat avec l'Hôpital Civil de Strasbourg ils ont fait restaurer le chai pour pouvoir y élever une sélection de vins d'Alsace issus de leurs domaines respectifs.

Chaque année, en janvier, une dégustation à l'aveugle est organisée entre professionnels pour déterminer les vins de ces domaines qui seront admis dans le chai. Le dénominateur commun à tous ces vins est l'élevage dans les foudres de chêne de la Cave Historique des Hospices, tradition quelque peu perdue en Alsace. L'élevage se fait entre 6 et 10 mois dans l'un des cinquante foudres restaurés.

L'évolution des vins est suivie par un œnologue jusqu'à la mise en bouteilles sur place, chaque cuvée étant mise en bouteilles séparément.

Chaque viticulteur récupère l'intégralité de son vin en bouteilles, sauf un petit pourcentage qui est destiné à l'hôpital en paiement en nature du loyer.

Pour déguster un très bon vin il faut parfois aller... à l’hôpital

Les bouteilles ainsi récupérées par l'hôpital sont vendues par le magasin de vente de la Cave et les bénéfices réalisés sont affectés à l'achat de matériel médical.

Toutes les bouteilles bénéficient du même habillage avec la même étiquette sur laquelle est présente la Croix des Hospitaliers, emblème de la Cave. Les seules différences sur l'étiquette sont le nom de la cuvée, le millésime et le nom du viticulteur.

La Cave et le magasin de vente sont ouverts aux visiteurs.

Articles similaires:

  • ctoi

    sans oublier que les hospices civiles de Strasbourg possèdent également une bonne partie des forêts d'Alsace.