"The Walking Dead" : on sait (presque) qui se fait massacrer par Negan à la fin de la saison 6

Après des semaines d'attente entretenues par des déclarations prometteuses des acteurs et des producteurs, l'épisode final de la saison 6 de The Walking Dead a été diffusé, lundi 4 avril, sur OCS. Un épisode 16 riche en tension qui s'est conclu par l'arrivée tant attendue de Negan, le personnage le plus sombre de la série créée par Robert Kirkman.

Une entrée fracassante synonyme de mise à mort à coups de batte de base-ball d'un des personnages principaux de la série [attention SPOILERS]. Sauf que voilà, comme elle en a pris la (mauvaise) habitude, la série The Walking Dead ne montre pas qui meurt sous les coups de Negan et laisse le spectateur sur un cliffhanger aussi intense qu'agaçant.

Un secret si bien gardé que même les acteurs de la série ne sont pas dans la confidence. "Tous les acteurs avaient fini et étaient partis quand nous avons tourné ce plan subjectif avec Negan, explique Greg Nicotero dans Entertainement Weekly. Personne dans le casting ne sait ce qui se passe." Alors en attendant la réponse, prévue dans la saison 7, qui sera diffusée en automne, Pop Up' a tenté de découvrir qui est cette victime "que tout le monde aime", selon les mots de Robert Kirkman.

Le favori

C'est la grosse cote du petit jeu de massacre organisé chaque année par la série. Après avoir frôlé la mort lors des premiers épisodes de la saison 6, Glenn ne peut cette fois éviter la faucheuse, ou plutôt Lucille, la batte de Negan. D'abord parce que les showrunners ont assez joué avec nos nerfs (et notre crédulité). En organisant une première fois sa mort dans l'épisode 3, puis en entretenant le doute durant plusieurs semaines histoire de faire monter la sauce avant de sauver ce personnage dans des circonstances plutôt discutables, il est temps d'en finir.

D'autant que si les créateurs de la série respectent le comic de Robert Kirkman, la mort de Glenn est inéluctable. Lors de la première rencontre du groupe de Rick avec Negan, ce dernier décide de défoncer le crâne du futur jeune père pour faire un exemple. Une scène aussi puissante que choquante qui est resté gravée dans la tête de tous les lecteurs de The Walking Dead. Alors pourquoi s'en passer ?

Et puis, pour ceux qui ont l'ouïe fine, les toutes dernières secondes de l'épisode final diffusé dimanche soir donnent quelques indices, révèle Vanity Fair. Un fan a ainsi isolé et passé au ralenti les voix et cris qui retentissent au moment où Negan abat Lucille sur le crâne de sa victime. Et on peut distinguer ce qui semble être Maggie en train de hurler "Glenn !" et les derniers mots de son époux agonisant.

Les outsiders

Même si Glenn part avec une longueur d'avance, impossible pour autant d'être sûr qu'il est la victime de Negan. D'abord parce que la série TV a souvent pris des libertés avec le comic. Ainsi, certains personnages, comme Shane qui meurt rapidement sur papier, ont vu leur espérance de vie augmenter alors que d'autres, comme Andrea, ont disparu beaucoup plus vite dans la série. Alors pourquoi ne pas faire de même avec Glenn et sacrifier un autre personnage ?

Dans ce cas-là, deux têtes sortent du lot. La première étant évidemment celle de Daryl. Ce personnage, aussi charismatique soit-il, n'existe pas dans l'œuvre de Robert Kirkman. Il est donc tout à fait possible de l'éliminer sans que cela perturbe l'arc narratif de la série. Souvent proche de passer l'arme à gauche (comme à la fin de l'épisode 15), ce personnage est sur un fil qui semble de plus en plus fragile. D'autant plus que son acteur, Norman Reedus, s'est engagé avec AMC dans un projet parallèle de six épisodes, Ride with Norman Reedus, qui sera diffusé en juin aux Etats-Unis. De quoi alourdir un agenda bien chargé qui nécessite du coup peut-être quelques sacrifices...

L'autre candidat à cette mort violente est Abraham. Pilier de la bande de Rick depuis plusieurs saisons, le grand costaud affiche toutes les caractéristiques de la victime dans la série. A l'image de Beth dans la saison 5, les showrunners ont donné beaucoup plus d'importance à Abraham dans la saison 6 en mettant en avant sa romance avec Sasha. De quoi rendre sa disparition beaucoup plus tragique tout en évitant de sacrifier un personnage principal comme Glenn ou Daryl. Sans oublier que si l'on se fie au comic, il devrait déjà être mort. Contrairement à la série, c'est en effet lui, et non pas Denise, qui reçoit une flèche en pleine tête tirée par un membre des Sauveurs.

La grosse surprise

Et si les producteurs de The Walking Dead prenaient tout le monde à contre-pied ? Pas au point de tuer des personnages aussi centraux que Rick, Carl ou Michonne (ou de se limiter à du menu fretin comme Eugène ou Sasha), mais en sacrifiant une figure aussi attachante que Glenn. Une piste redoutée par de nombreux fans qui mène directement à Maggie. La jeune femme a pris de plus en plus de poids dans la série et la voir tomber sous les coups de Negan alors qu'elle est enceinte serait un choc pour de nombreux téléspectateurs.

Une théorie entretenue par les récentes déclarations de Lauren Cohan, l'actrice qui interprète Maggie. "Je n’aurais jamais imaginé qu’un acteur puisse avoir à vivre ça, a-t-elle confié à Entertainement Tonight à propos de cette scène finale de l'épisode 16. Je pense que c’est une des expériences les plus éprouvantes qu’aucun d’entre nous n’ait jamais vécues. Je ne voulais même pas aller au travail ce jour-là. Ça a pris vraiment énormément de temps à tout le monde de se remettre d’aplomb après le final, disons-le comme ça." 

Toutefois, difficile d'imaginer que les producteurs effectuent ce choix radical quand on connaît l'importance de ce personnage dans le comics de Robert Kirkman. Sans oublier que les showrunners seraient bien inspirés de ne pas sacrifier, de nouveau à l'image de Denise, un personnage féminin à la place d'un homme car cela deviendrait une mauvaise habitude...

A lire aussi