Des classiques de la littérature à la sauce manga

Victor Hugo au pays de Candy. L'éditeur canadien Udon Entertainement a décidé de faire découvrir ou redécouvrir aux plus jeunes les grands classiques de la littérature. Et pour parvenir à ses fins, il a décidé d'adapter en manga de grandes œuvres littéraires. Si Les Misérables, de Victor Hugo et Orgueil et préjugés, de Jane Austen ont déjà été annoncés l'été dernier, trois nouveaux livres sont attendus pour le mois de mars : Emma, de Jane Austen, La Lettre écarlate, de Nathaniel Hawthorne et De grandes espérances, de Charles Dickens. 

Rendre les textes plus accessibles

"Il est parfois difficile pour les jeunes d'aujourd'hui, qui sont des lecteurs 'visuels', de se retrouver confrontés à textes denses et compliqués, alors qu'ils traitent d'aventure, d'amour et de drames", détaille  pour Publishers Weekly (en anglais) Stacy King, directrice marketing de Udon Entertainment. La principale difficulté a été, selon elle, de rendre ces textes plus accessibles et dynamiques tout en respectant l'esprit et le ton original de ces grands classiques.

great

Une démarche pédagogique certes, mais qui peut aussi se transformer en véritable jackpot pour l'éditeur canadien car tous ces mangas sont disponibles en livre de poche à 19,99 dollars, en couverture rigide à 24,99 et en numérique pour 14,99 dollars, comme le précise France info.

Une démarche innovante mais qui rappelle aussi que les mangas se sont souvent nourri des grands classiques de la littérature pour construire des histoires romanesques telles que Princesse Sarah ou Candy.

A lire aussi