Jean-Christophe Lagarde: objectif 2022

Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI lors d'une prise de parole à l'Elysée à Paris, le 20 novembre 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)

« Je suis le seul qui a l’argent, les élus locaux et surtout des idées ! » En coulisses le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde ne fait pas mystère de son envie de se présenter à la prochaine élection présidentielle. « Je ne vois pas l’intérêt de me mettre derrière quelqu’un. Je ne vois aucune raison de ne pas être candidat ou plutôt je n’en vois que des bonnes de l’être ». Au cœur de son futur projet la réforme des institutions notamment : pour un septennat non renouvelable, avec des législatives au bout de cinq ans pour que les électeurs puissent juger. Il souhaite aussi limiter l’usage du 49.3 aux seuls projets de loi de finances et de financement de la sécurité sociale. « C’est devenu un outil du gouvernement contre la majorité et non plus l’inverse » estime-t-il. L’ancien maire de Drancy est également partisan de la tenue une fois par an, à date fixe, d’un « référendum qui permettrait de poser dix à vingt questions aux Français ». Des scrutins qui pourraient relever autant de référendums d’initiative citoyenne que de référendums portés par le gouvernement.

A lire aussi: