COVID-19, l’autre réunion stratégique de l’Elysée

Le président de la République à l'Elysée (LUDOVIC MARIN / POOL / AFP)

Il y a le Conseil de défense sanitaire, quasi hebdomadaire et désormais bien connu du grand public, à l’issue duquel les Français attendent fébrilement les nouvelles mesures décidées en plus haut lieu qui peuvent bouleverser leur vie quotidienne. Mais une autre réunion, plus méconnue, tient une place tout aussi centrale dans la gestion par le chef de l’Etat de cette épidémie. Tous les lundis Emmanuel Macron préside à l’Elysée une " réunion de travail et de suivi sur les vaccins ". La toute première a eu lieu le 4 janvier dernier en pleine polémique sur le trop lent démarrage de la campagne de vaccination. Effet immédiat : dès le lendemain Olivier Véran annonçait sur RTL une " accélération " de cette dernière. Ce rendez-vous est désormais entré dans les habitudes et se tient chaque lundi depuis cette date. Autour du président un nombre extrêmement réduit de ministres avec notamment le premier d’entre eux Jean Castex, Olivier Véran le ministre de la Santé, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État en charge de l'Industrie, et le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Sont présents également le Pr Alain Fischer le " monsieur vaccin " du gouvernement ainsi que d’autres scientifiques. " Une réunion très opérationnelle » détaille un membre du premier cercle du président de la République. " Emmanuel Macron en profite pour faire un panorama général des différents secteurs : le calendrier à venir, les publics cibles mais aussi la logistique ". La dimension internationale est également abordée avec le secrétaire d’Etat aux affaires européennes qui détaille par exemple les négociations menées au niveau de la Commission de Bruxelles. " Un point est fait sur la livraison, les commandes et la production des vaccins. Le chef de l’Etat ne se gêne pas pour nous mettre la pression. Il veut tout savoir, demande des résultats rapides et il sait bien se faire comprendre ! " nous confie un des participants. L’occasion aussi pour le président d’évoquer des aspects plus scientifiques : les futurs vaccins arrivants sur le marché, leur efficacité et les recherches menées sur de nouveaux traitements. C'est d'ailleurs à l'occasion de l'un de ces rendez-vous qu'Emmanuel Macron a fait passer un message très clair selon un participant: "Je ne veux pas de stocks de vaccins non utilisés. Déstockez tout! Envoyez tout dans les centres de vaccination ! "   

A lire aussi: