Les marronniers dans la tempête ...de neige

 

Depuis 3 semaines les courriels tombent drus.

Il y a ceux qui préfèrent saupoudrer leur agacement d’ironie bien fraîche:

« J’apprends que fin décembre, dans les Alpes, il y a beaucoup de neige!! Merci pour cette info! » écrit Guillaume B.

« Nous parler de la neige en hiver, quel scoop. Il ne doit y avoir rien d'autre de grave sur Terre, personne n'est mort de torture, de malnutrition, de misère. Aucune atteinte au droits de l'homme, ni de la planète. Ouf, parlons donc de ces pauvres vacanciers qui ont perdu une journée de ski ! » ajoute,  Jean-Marc F.

« Un marronnier (les vacances au ski) + un marronnier (le manque puis le « trop » de neige), plus une forêt de marronniers (les menus de fêtes, les cadeaux) etc.. Cela fait-il un journal d’information ? Demande Irénée B. Non considère Isabelle B. qui se fâche

« Consacrer l'essentiel du JT sur la météo du moment, c'est purement grotesque et ridicule ! Diffuser des reportages sur les difficultés des vacanciers a parvenir aux stations de ski est carrément honteux ! Ces gens sont déjà des privilégies pour pouvoir se payer des vacances très chères au ski, on ne va pas en plus se lamenter sur le sort ! Alors quoi !! Nous sommes en plein cœur de l'hiver ! Est il donc si étonnant qu'il neige et qu'il fasse assez froid ??? Mais enfin, mesdames et messieurs les journalistes  remettez les choses a leur place !

Parler de vacance, de neige, de fêtes, n’est pas indigne d’un journal d’information mais ces sujets doivent être mis à une place qui n’est sûrement pas la première nous écrivent plusieurs téléspectateurs.

Karine R. en donne un exemple : « je vous écris pour la 1ère fois car je suis particulièrement choquée et interpelée par la qualité et le contenu du journal, notamment en ce triste jour de la disparition d'un avion d' Asia Airlines. Qu'on n'introduise pas le journal par cette terrible information, pour nous parler longuement de la neige, de l'hiver, d'un disparu dans une avalanche tandis que 162 personnes, dont un français sont disparus et probablement décédés dans ce drame, me choque ».

« Je le redis, je n'ai absolument rien contre votre chaine et je soutiendrai toujours le service public. Mais (…) donner une information si insipide n'est pas pour rendre service aux gens et ce n'est pas comme cela que la société changera (ou bien dans le mauvais sens) » conclut sèchement Fanchon L.

«Vous trouvez encore des personnes qui veulent faire ce beau métier de journalistes? Continuez dans cette voie et faîtes un reportage sur le curage des ongles par exemple sans oublier les témoignages… » conclut Patrice P. qui considère, visiblement, qu’en cette saison rien ne vaut une volée de bois vert pour se réchauffer !

 

Related Posts:

  • No Related Posts