SPEAK FRENCH

QUESTION: Je suis effaré d'entendre quotidiennement dans les journaux télévisés des anglicismes auxquels nous ne comprenons rien et qui souvent ne veulent rien dire. Faudra-t-il bientôt un dico d'Anglais pour vous suivre? Snobisme des journalistes, je pense... (André P.)

RÉPONSE: L'utilisation de mots et expressions d'origine anglo-saxonne n'est pas nouvelle mais, vous avez raison, leur usage est de plus en plus fréquent au point de donner à certains une impression d'invasion.  Les médias (dont France2!) ont une responsabilité importante en diffusant et en officialisant l'usage de ces anglicismes. S'agit-il d'un snobisme? Cela y ressemble souvent: "burn out" fait sans doute plus branché que "épuisement", "topless" que "seins nus", "establishment" que "classe dirigeante", "booster" que "stimuler" ou l'incontournable "made in" qui vous fait vivement réagir. A décharge, il est vrai que la langue française a beaucoup de mal à suivre le progrès technique et l'évolution des modes de vie.  Souvent, faute d'équivalent français, le mot anglais est le seul disponible. Cela dit, les journalistes du service public ont une mission de défense de la langue française (définie par la Charte de France Télévisions et par le CSA) qu'il faut leur rappeler régulièrement. Ce que je ferai prochainement.

Related Posts:

  • No Related Posts