L'ATTENTAT DE BOSTON


 

QUESTION:J'aimerais comprendre pourquoi la rédaction de France 2 a consacré par moins de 13 minutes ce jour au 13h sur les explosions à Boston (bilan 3 morts et des blessés). Des images, des ralentis, des images, des points de vue à gauche, à droite, des témoignages, des images, des cris... Un traitement douteux de cette information, et surtout un poids considérable en comparaison avec les attentats très graves de lundi 15 avril (hier!!) en Irak où, excusez du peu : 37 personnes ont trouvé la mort, et 270 autres furent blessées. Cela n'a donné lieu à strictement aucun reportage. Rien, nada ! Pas un mot ! Pourquoi deux poids deux mesures ? Merci. Kevin S.

 

RÉPONSE: Des attentats aveugles, des morts, des blessés atrocement mutilés. C'est effectivement le quotidien en Irak et une réalité à laquelle les médias n'accordent plus toujours une grande attention. Cela peut à juste titre paraître choquant. Mais il est difficile de comparer cette situation à celle crée par l'attentat de Boston. Il ne s'agit pas bien sûr d'établir un classement du nombre de victimes mais de remarquer qu'il s'agit là du premier attentat sous la présidence Obama. Cette action rappelle une menace que les Etats-Unis espéraient avoir écartée et, même en l'absence de revendication, ne peut qu'inquiéter  les pays engagés dans la lutte contre le terrorisme. C'est pourquoi il a paru normal à la rédaction de France 2 de donner une place très importante à l'évènement.

 

 

Related Posts:

  • No Related Posts