Venise, "acqua alta"... ou autant en emporte le "sirocco"

 

C'est reparti pour un nouveau phénomène d'"acqua alta" (hautes eaux) à Venise...Neige, froid, et montée des eaux. Touristes et Vénitiens ont ressorti leurs déguisements (mais pas de carnaval): bottes et k-way. Dans cette histoire d'eau, on en oublierait presque un élément météorologique - et pas si anodin que cela: le sirocco !

Nos amis corses le connaissent bien. Il apporte parfois des pluies boueuses voire des chaleurs étouffantes...

En fait, ce vent, qui vient du Sahara, souffle dans tout le bassin méditerranéen. L'"acqua alta" est associé à deux phénomènes: une marée haute et un fort sirocco. Mais dans ces cas là, le sirocco peut favoriser, ou du moins renforcer, le phénomène de marée. Si le vent perdure, il peut même bloquer le trop plein d'eau dans la lagune et ainsi retarder de quelques heures la baisse du niveau des eaux.

Un autre vent souffle sur la région de Venise: la "bora". A la différence du sirocco, humide, la bora est un vent sec et froid qui souffle du nord nord-est. Il a, entre autre avantage, de dégager le ciel.

Les rafales de vent de bora peuvent être violentes, et lorsqu'elles se conjuguent à l'"acqua alta" (comme en octobre 2012), cela donne une lagune... agitée:

Sirocco... autant l'emporte !

Mais qui donc ? Von Aschenbach bien sûr ! Les cinéphile se souviennent peut-être de "Mort à Venise". Dans ce très beau film de Visconti, le sirocco souffle et amène avec lui la chaleur, une chaleur estivale mais étouffante. Ne fait-elle pas transpirer à grosses gouttes le héros ? Bref, dans le film ce vent du sud contribue à rendre l'atmosphère oppressante.

"Mort à Venise" s'ouvre d'ailleurs sur cette image d'un bateau qui amène le protagoniste jusqu'aux quais de la ville.

Mais surtout, il y a ce ciel qui a une drôle de teinte... On le devine opaque, brumeux, légèrement orangé. Pourquoi Visconti ne choisit-il pas un ciel plus clair ? En fait, durant les premières secondes du film, on ne sait pas si le temps est couvert ou dégagé. Or, quand souffle le sirocco, la teinte du ciel prend un aspect justement jaunâtre ou orangeâtre... comme ci-dessous à Marseille le 29 juin 2012:

Alors, y avait-il du sirocco lors du tournage ? peut-être bien...

Sources images: AP, Infoclimat, "Mort à Venise".

 

Publié par matthieuwa / Catégories : Actu

A lire aussi