T'es Le Grand Journal et t'es pas abonné à Mediapart ?

Ex-chroniqueur permanent à Canal Plus, le philosophe Ollivier Pourriol vient de publier On/Off, Comédie aux éditions NiL. L'essayiste y dévoile en trois cents cinquante pages les coulisses du Grand Journal, pendant l'année  de la campagne présidentielle (2011-2012), et son dur apprentissage. Règle numéro un : un livre n'est pas un sujet de conversation, tout au plus une entrée en matière.

L'intellectuel a vu au fil du temps son temps de parole réduit, jusqu'à son éviction. Mais après avoir avalé toutes les couleuvres, le philosophe "chiant" tient aujourd'hui sa vengeance, avec ce livre au vitriol où s'étalent humour douteux, machisme ordinaire et cynisme de rigueur. Ce qui lui offre une deuxième occasion de rentabiliser son passage par la chaîne cryptée, après avoir gagné "par mois ce que son père gagnait en un an".

"Vous êtes déjà abonné à Mediapart et Arrêt sur images, j'imagine"

Les bonnes feuilles ayant déjà été livrées ici ou là, on se contentera de cet extrait de la page 39, relatant l'arrivée du nouveau chroniqueur dans ses bureaux, en septembre 2011:

"- Salut le philosophe. Tous les jours, tu auras sur ton bureau Le Figaro, Le Parisien, Le Monde, tu veux que je te mette un Libé ?

- Oui. Merci.

- Si tu veux d'autres abonnements, tu me dis.

- Vous êtes déjà abonnés à Mediapart et Arrêt sur images, j'imagine.

- Non, personne n'a jamais demandé."

De quoi ? L'équipe du Grand Journal, si friande de rumeurs et autres buzz, n'était pas abonnée à Médiapart en pleine année de campagne électorale ?

Il est vrai que, deux ans avant le scandale Cahuzac, le site d'infos en ligne était moins connu. Il s'était contenté d'à peine quelques scoops, comme la diffusion d'extraits sonores des enregistrements clandestins réalisés au domicile de Liliane Bettencourt par son ancien maître d'hôtel, entre mai 2009 et mai 2010.

On / Off Comédie Olivier Pourriol (NiL, 19 euros)

A lire aussi

  • Aucun article