Montebourg ? "Un bateleur joli comme une gravure"

Patrick Rambaud vient de clôre sa saga sur le quinquennat de "Nicolas Ier", souverain (honni) dont la satire (annuelle) lui a assuré de confortables revenus, chaque livre s'étant hissé au top des ventes de début d'année (le dernier se classe septième dans le palmarès documents de L'Express).

Dans le sixième et dernier opus de la série, Tombeau de Nicolas Ier et avènement de François IV, parue en janvier chez Grasset, il fait un savoureux portrait d'un personnage secondaire, le "chevalier de Montebourg".

La scène se passe au moment de la campagne pour la primaire socialiste (qui s'est déroulée en deux tours les 9 et 16 octobre 2011 et conclue sur la victoire de François Hollande).  Extrait:

"Un baron de Saône-et-Loire costumé pour la relève"

"Le chevalier de Montebourg, un baron de Saône-et-Loire costumé pour la relève, piaffait devant un pouvoir à confisquer aux plus âgés de sa formation, qu'il espérait chasser lorsqu'ils atteindraient soixante-sept ans, l'âge auquel Charles Ier de Gaulle fonda la Ve dynastie.

De lui, Notre Bouillant Leader (Nicolas Sarkozy) disait : "Connais pas". Il ne se fiait pas à sa mine de bateleur doué, joli comme une gravure et grande gueule, trublion pour se distinguer avec des formules et des trouvailles comme sa démondialisation à définition complexe et propre aux contresens, mais cela consistait juste à se protéger derrière des douaniers contre les pays aux règles de travail floues, lesquels, avec leurs bas prix, nuisaient à nos produits maison.

Le chevalier prêchait sa bonne parole depuis sept mois, courant les villages en camion et posait sur les places son tréteau portatif. "Quand je vois trois personnes, disait-il, je m'arrête!"

Arrivé troisième aux primaires socialistes, le fringant "chevalier" dépeint par l'académicien Goncourt est devenu, sous François Hollande, ministre du Redressement productif, viril intitulé recouvrant l'ancien ministère de l'Industrie. Une tâche difficile, alors que les plans sociaux se multiplient, en particulier dans l'automobile.

Invité jeudi 24 janvier de l'émission politique de France 2, Des paroles et des actes, l'ancien avocat devra expliquer, en costume limougeaud Smuggler; comment il compte enrayer la flambée du chômage et pourfendre la crise. Vaste programme.

Tombeau de Nicolas Ier et avènement de François IV par Patrick Rambaud (Grasset, 16 euros)

 

Publié par Anne Brigaudeau / Catégories : Actu / Étiquettes : Montebourg

A lire aussi