Et toi, t'as ta tablettapouf ?

girl powerSi tu es une femme, quand tu verras la nouvelle super tablette Epad spécialement conçue pour toi et tes copiiiiines, tu n'auras qu'à crier : "hiiiiiiii! girl poooower!", en secouant ta belle chevelure fraîchement shampouinée.

Si tu es une femme, tu vas tout aimer dans cette tablette rien qu'à être faite pour toi.

C'est rose et y a des ronds, et le rose et les ronds, t'aimes ça, toi

Si tu es une femme, tu vas d'abord être "folle" de son fond d'écran rose (ta couleur préf') avec ses jolis motifs tout en rondeur.

Car la rondeur, comme tu es une femme, c'est tout toi : ça fait écho aux courbes sexy de ton corps fait pour la caresse et pour porter les enfants. Ca rappelle aussi la rondeur de ton caractère, forcément généreux, naturellement conciliant, tendrement apaisant. Et puis, les ronds, c'est finalement parfaitement à ton image, à toi, femme, sorte de sphère finie et sans lignes de fuite, dont on finit par avoir fait le tour un jour...

Tu te casseras plus un ongle en téléchargeant une application

epad-femme-680x350

Si tu es une femme, tu vas être contente qu'on t'ait préinstallé des applis sur ton nouveau gadget.

Parce que comme tu es une femme, la technologie, c'est pas trop ton truc et comme dit le communiqué de la marque dubaïote Eurostar (mais non, rien à voir avec le TGV, espèce de dinde!) qui commercialise ta tablettapouf (pour l'heure, seulement à destination des femmes du Golfe), tu peux "avoir des difficultés à télécharger des applications".

Car télécharger des applications, c'est à peine moins salissant que de changer une roue ou vérifier le niveau d'huile sous le capot de ton auto, mais c'est tout aussi difficile. Oh la la la! Tu pourrais te casser un ongle ou filer un bas en téléchargeant une appli, faut faire super gaffe!

Ton petit vanity de féminité en kit

Si tu es une femme, tu raffoles qu'on ait des petites attentions pour toi et tu te réjouis toujours qu'on pense à ta place.Tu vas adorer la liste des applis qu'on t'a préinstallées.

Un assistant minceur pour que tu puisses compter tes petites calories en clipsant une petite sucrette dans ton café.

Un convertisseur de taille de vêtement, car tu es un peu susceptible sur tout ce qui concerne ta ligne, aussi quand tu vas faire du shopping à Milan, tu es dégoutée de ne pas rentrer dans ton 36 habituel. Quoi, personne ne t'a dit que là-bas le 36 s'appelle du 40? Ouf! ton honneur est sauf, grâce à cette tablette qui sait compter jusqu'à "+4" quand ça te fatigue trop le cerveau de faire des additions.

Un gestionnaire de courses en ligne pour te simplifier le supermarché, ce haut lieu de ton épanouissement personnel où tu peux faire montre de tes qualités de bonne ménagère quand il s'agit de nourrir toute ta tribu sans dilapider excessivement les sous durement gagnés par ton époux.

Et comme tes journées sont stressantes, quand même, tu as aussi droit à deux applis yoga, le meilleur sport pour toi, car il ne te déforme pas la face pendant l'effort, il ne te fait pas pousser des cris de gorge comme dans les disciplines où il faut puissamment renvoyer une balle, il ne te demande pas d'avoir l'esprit de compèt' ni de vouloir aller plus vite, plus haut, plus loin, plus fort.

Tu ne seras plus humiliée de ne rien capter aux marchés financiers

En revanche, on a viré de ton écran d'accueil tout ce qui ne te sert à rien : pas d'appli "marchés financiers", puisque d't'façon la bourse, t'y piges rien, pas d'appli "info", puisque d't'façon, l'actu, tu trouves ça déprimant la moitié du temps, pas d'appli "dictionnaire" puisque d't'façon, t'as pas besoin d'enrichir ton vocabulaire ni de chercher la définition d'un mot qui t'échappe dans une conversation à laquelle tu ne participes pas ou au cours des lectures que tu ne fais pas. 

Un jeu d'enfant, pour toi, belle enfant à jamais

324165638-3c582232-4f56-4c96-9b94-d24e97fe137f_1200Voilà, on t'a simplifié la tablette.

On t'a simplifié ta vie. Car une vie de femme, chacune le sait, ça doit être simple et sans prétention. Sinon, c'est trop prise de tête. Si tu es une femme, tu n'aimes pas te prendre la tête.

Si tu es une femme, tu as envie que tout soit un jeu d'enfant pour toi. D'ailleurs, si tu es une femme, l'ordi joujou de ton enfant de 3 ans peut peut-être tout simplement te suffire...

 

A lire aussi

  • Jean Claude Mauchamp

    Dur dur les filles ....

    • Marie Donzel

      entre elles? 

  • Luug

    Aucune femme n'est obligée d'acheter cette tablette, il me semble. Si elle ne vous plait pas, ne l'achetez pas...

    Ce que je vais écrire ne va pas vous plaire, ces sociétés quand elles développent un produit, comme il y a des enjeux économiques considérables derrière, ne font pas les choses au hasard, elles ne s'appuient pas sur des idées préconçues ou de l'idéologie, mais sur des études de marché... bref sur la réalité. Avec cette tablette, cette société vise un certain type de clientèle, pour vous la "pouf", je ne vois aucune raison de dénigrer ce type de femmes/filles, elles ont le droit comme vous d'exister, peuvent comme vous avoir des envies et des besoins.

    Ce qui vous dérange, au fond, c'est que ces femmes existent et que par leur existence, elles semblent, à vos yeux, conforter ce monde machiste et sexiste que vous vous évertuez à pourfendre.

    Marie Donzel,  Dona Quichotte ?

    • Marie Donzel

      Oui, oui, c'est exactement ça, je n'aime pas les femmes sui ne pensent et ne vivent pas comme moi, je les méprise et je ne suis pas en phase avec les réalités marketing. 

      • Luug

         
        Désolé que vous soyez vexée mais c'est mon opinion. Si vous connaissez les réalités du marketing, pourquoi ne pas en tenir compte dans votre article ? Vous faites le choix délibéré, et ce n'est pas la première fois, de simplifier votre analyse pour la rendre plus percutante au détriment de sa pertinence. Ce faisant, vous prêtez le flanc à la critique. C'est votre choix, pas le mien. Est-il permis de le regretter?

        Concernant mon propos sur votre rapport avec les "bimbos" qui est certes un peu provoquant (mais vous seriez mal placée pour me le reprocher...), il visait à mettre en exergue la contradiction entre votre besoin de normaliser la société et la volonté que doivent avoir, je suppose, les féministes, d'étendre au maximum la liberté de comportement et d'habillement de toutes les femmes, même les bimbos et autres barbies qui aiment les accessoires "girly"

  • lyseam

    Vous dénoncez quoi en fait ?
    Le faux girl power (le girl power est-il jamais vrai ? réduit qu'il est en occident à une "attitude de défi sexy ou de solidarité féminine en minijupe" le plus souvent) des pays arabes (puisque la tablette y fait référence)?
    Ou juste une tablette que personne (surtout dans les pays où le choix existe pour tout le monde) n'est obligé d'acheter.
    Il est possible que les femmes de certains pays n'aient pas le choix (est-ce cela ??) : pas de tablettes (mais est-ce si grave ?) ou celle-là (bouah !).

    Bien sûr que cette tablette spécifique-là est réductrice, sexiste pour les femmes, et les femmes à qui elle s'adresse (arabes ?) même si une partie de celles-ci peuvent y trouver leur compte en couleur ou en logiciels (tout comme ailleurs bcp de femmes ne sont pas féministes et sont mêmes totalement conditionnées à penser anti-féministes-et ce, partout dans le monde).

    Sans doute, /peut-être, était-ce une pause amusée de votre part sur une chose symptomatique, certes  mais si anecdotique quelque soit le pays (surtout dans le cas de certains pays, en particulier arabes justement puisque c'est à quoi fait référence la tablette).

    Parce que des sujets bien plus tangibles et sensibles , il y en a en masse, pour la France ou pour d'autres pays.

  • Luug

    Je suis désolé que vous preniez la mouche. Mais c'est mon opinion, vous dénoncez un produit commercial destiné à une clientèle ciblée, non pas sur toutes les femmes mais sur un certain type d'entre elles. Il y a vraiment pas de quoi fouetter un chat. Si vous êtes au fait des pratiques marketing, pourquoi les ignorer dans votre article, si ce n'est pour être plus percutante ? Ce n'est pas ma faute si vous prêtez le flanc à la critique, c'est votre choix, pas le mien! D'ailleurs, vous choisissez régulièrement de simplifier vos analyses pour rendre vos critiques plus vigoureuses au détriment de leur pertinence. Est-ce permis de critiquer ce choix ?

    Quant à ma remarque sur votre rapport avec des femmes qui ne partagent pas vos approches féministes, elle est peut-être un peu provocante (mais vous seriez mal placée pour me le reprocher...), mais son objet était surtout de mettre en opposition vos besoins normaliser la société avec la liberté de certaines femmes très heureuses de pouvoir acheter  une "tablettapouf". Si être féministe, c'est défendre la liberté des femmes, alors il faut accepter qu'elles puissent choisir volontairement les codes comportementaux et vestimentaires que lui offre notre société de marché mais qui peuvent heurter vos convictions féministes.

    C'est quoi votre solution, interdire ce type de tablette ?

    • Marie Donzel

      Tout est permis. Vous pouvez critiquer mes angles et ma façon de dire les choses à votre guise. Je ne prends pas la mouche mais je prends en revanche le temps de vous lire. 

      Quant à défendre la liberté des femmes, je ne suis pas sûre qu'avoir le choix d'acheter une tablette de ce type soit une grande solution libératrice. Mais à chacun-e de juger. 

      • Luug

         C'est noté. Je ne prétends pas que l'achat de ce type de tablettes est un acte libérateur, je dis juste que si dans votre lutte pour le féminisme, vous en venez à chercher à restreindre la liberté de certaines femmes, alors je pense que vous faites fausse route.

        Les valeurs de notre pays, liberté, égalité, solidarité, unité, laïcité et justice, doivent déterminer nos choix et décisions politiques. Ces valeurs sont universelles: on ne distingue pas les individus en fonction de leur sexe, de leur origine, de leur couleur de peau, de leurs revenus, de leurs convictions religieuses ou de leur orientation sexuelle. Je constate trop souvent que les féministes dans leurs combats, dans leurs discours et dans leurs manières mêmes de penser et d'appréhender le politique en viennent à combattre ou négliger une ou plusieurs de ces valeurs.

        J'ai la profonde conviction que la boussole républicaine est bien plus fiable que la boussole féministe pour parvenir à l'objectif d'égalité des individus indépendamment de leur sexe et j'ai donc parfois le sentiment que vous et vos amis féministes vous égarez.

        bien à vous

    • Takumo

      Dites-moi Luug....

      De quelles couleurs et de quelles formes faudrait-il user pour que vous
      soyez en mesure d'utiliser aspirateur, machine a laver, fer a repasser….. Vous
      savez, toutes ces applications pas virtuelles du tout que l’on utilise depuis
      des lustres quotidiennement.

      Pas toutes les femmes mais un certain type d'entre elles?

      Et de quel type d'homme faite-vous partie? Il est fort dommage qu’il n’existe pas d’application « cerveau
      de secours » ou dans votre cas « cerveau en état de fonctionnement »,
      car je vous aurais chaudement recommandé de télécharger de toute urgence!

      « Si vous êtes au fait des pratiques
      marketing »

      L’être supérieur que vous pensez être se devrait de savoir que le marketing
      ne sert plus depuis bien longtemps à satisfaire des besoins pré-existants, mais
      plutôt à propagander pour en créer !

      "les codes comportementaux et vestimentaires que lui offre notre
      société de marché"

      Et qui les définit si ce ne sont les allumés du bulbe dans votre genre?
      Merci bien, mais non merci!

      Si, il y a de quoi fouetter un chat..... et à tour de bras encore.... quoi
      que je doute que la gente féline soit aussi tartuffe que vous l'êtes!

      • Luug

         Merci Takumo pour cette belle ouverture d'esprit que vous manifestez vis à vis de ceux qui ne partagent pas vos points de vue.

        Je me vois traiter d'écervelé et d'hypocrite... Bravo pour votre aptitude au dialogue ! Votre agressivité à mon égard à cause d'une simple tablette est juste grotesque.

        Pour votre information, puisque ma vie privée vous intéresse tant..., mes appareils ménagers sont standards, ni rose ni bleu, et je les utilise régulièrement. Je suis donc au regret de vous signifier que je ne me trouve pas dans la petite case catégorielle dans laquelle votre intellect aimerait me ranger.

        Je ne prescris aucun code comportemental ou vestimentaire à qui que ce soit. Je n'ai pas plus de pouvoir que vous dans notre société. Je suis au contraire très attaché à la liberté individuelle, la mienne autant que celle des autres, sans distinction de sexes. Aussi, je me sens bien incapable d'interdire aux femmes le port de la burqa dans la rue, de la mini-jupe ou du pantalon car je me sens très mal placé pour décréter qu'elles ne se vêtent pas selon leurs volonté. Si vous, Takumo, refusez que les femmes puissent choisir volontairement les codes
        comportementaux et vestimentaires que leur offre notre société de marché
        mais qui peuvent heurter vos convictions féministes, alors ce que vous nous proposez, c'est ni plus ni moins une restriction autoritaire des libertés individuelles, on sait comment ça commence mais jamais quand ça finit. Ca donne envie, votre féminisme !

        Je répète qu'aucune femme n'est obligée d'acheter ces tablettes "girly". La très très grande majorité des tablettes du marché sont "unisexe" que la majorité des femmes achètent. Si quelques jeunes filles souhaitent absolument disposer de ces tablettes girly et qu'elles en ont les moyens, grand bien leur fasse, j'en suis très heureux pour elles ! Le but principal des entreprises qui vendent des tablettes est de vendre un maximum de tablettes, pas de lutter pour le maintien du patriarcat ou du machisme par des moyens détournés...

  • MaPy MaPy

    Bravo Marie pour votre article. Votre analyse est absolument parfaite. Et j'adore le style employé.
    Nous en avons un peu marre d'être prises en permanence pour des quiches.
    Continuez votre combat.