Halloween : pire que le mort-vivant...le clown !

Deux personnes déguisées en clowns zombies participent à la "Zombie Walk" à Strasbourg (Bas-Rhin), le 13 septembre 2014. (FREDERICK FLORIN / AFP)

Depuis les années 90, la France fête Halloween. L'engouement éphémère des premiers temps est un peu retombé. Pour un peu, on s'ennuierait presque à l'idée de reprendre son habituel costume de monstre. On ne guette même plus les enfants arrivant pour réclamer des bonbons ; de toutes façons, ils sont bloqués par les digicodes. Le potage aux potirons s'est transformé en soupe à la grimace. Mais cette année, nouveauté de taille : détrônant le loup-garou, le zombie et le mort-vivant au panthéon de l'horreur, le clown fait une entrée fracassante, devenant le personnage le plus effrayant de l'Hexagone. De fausses rumeurs en vraies conneries, l'ami des enfants est devenu l'ennemi n°1, obligeant les autorités à prendre des mesures.

C'est  le clown de la chanson de Manfred Mann, Ha, Ha, said the Clown (gros succès européen en 1967), qui doit bien rire : il rigolait déjà avec son célèbre "Ha Ha" mais là il doit carrément se marrer devant tant de bêtises.

Dans cette vidéo garantie d'époque, vous remarquerez le guitariste avec son instrument tenu bizarrement haut, ses lunettes "sécurité sociale", son regard dans le vide et son drôle de rictus. Il est limite effrayant. Un vrai guitariste d'Halloween.

Related Posts:

  • No Related Posts