300 000 à la "Manif pour tous": le dernier mot des autorités

Le "chiffre consolidé" officiel du nombre de personnes qui ont participé à la Manif pour tous du 24 mars est sorti. Et il est identique aux premières estimations fournies par les autorités : 300 000 personnes se sont, selon la préfecture de police, rassemblées ce jour-là dans le secteur de l'avenue de la Grande-Armée, à Paris.

De source sûre, il n'y aurait pas eu ce jour-là 1,4 million de personnes, comme l'assurent les organisateurs, mais 300 000. Soit le chiffre compté par les policiers, auquel ils ajoutent 10%. En effet, les policiers prévoient toujours une marge d’erreur à l'avantage des manifestants… Un réajustement systématiquement effectué.

Ce chiffre consolidé est établi sur la base des vidéos prises par les services de renseignement de la préfecture de police. A l'issue de la manifestation, ils recomptent systématiquement  en visionnant les bandes. Pendant 48 heures donc, des policiers se sont relayés devant l'écran sur lequel ils ont fait défiler plusieurs heures d’images. Le but : recompter visage par visage, silhouette par silhouette, chacun des manifestants. Un travail de bénédictin qui conclut à un chiffre officiel définitif. Quant aux soupçons de manipulation, les policiers soulignent que la marge des 10% d'erreur en faveur des manifestants devrait attester de leur bonne foi. Le patron du Renseignement précise également : "Chez moi, il y a des gens de tous bords, pro-mariage gay et contre. Vous imaginez bien que si on tentait une entourloupe dans un sens ou un autre, des fonctionnaires mécontents le feraient savoir !" Même de bon sens, l’argument ne convaincra sans doute pas ceux qui assurent que la manifestation a réuni plus d'un million de personnes.

A voir aussi, notre sujet du JT du dimanche 13 janvier, pour comprendre comment les policiers comptent :

Publié par Audrey Goutard / Catégories : Actu

A lire aussi