"Manipulation": Une fiction bien réelle

Voilà un excellent téléfilm! Ce n'est pas parce qu'il est "maison" mais parce qu'il est bon, vraiment.

Derrière le pitch de cette fiction-politique: "l'affaire AZF". Vous vous souvenez? C'est ce mystérieux commando de poseurs de bombes au bord des rails du TGV. Durant l'hiver 2003/04, il a menacé la France via la voix d'une mystérieuse interlocutrice. Chantages, demandes de rançons, revendications aberrantes, AZF a tout fait pour ridiculiser les enquêteurs . Il y avait entre autre "Gros loup" et "Susy", les pseudonymes pris par les policiers et les terroristes pour échanger des messages surréalistes dans les pages rencontres de Libé. Tout ça sur fond d'un combat sans merci entre les clans Chirac à l'Elysée et Sarkozy alors ministre de l’Intérieur. Dans la vraie vie, le groupe terroriste n'a jamais été démasqué et l'affaire n'a pas été émaillé de meurtres, contrairement à la fiction.

l'Elysée contre l'Interieur

Mais "Manipulations" qui met en scène une période de cohabitation où naviguent en eau trouble conseillers et policiers, donne les clefs de l'énigme. Au travers de personnages bien campés, on entend une version des faits, jamais prouvée, mais qui depuis des années se chuchote dans les milieux autorisés comme on dit. Le commissaire Barrot (Lambert Wilson) est sombre et sobre, juste comme il faut, dans son costume de haut fonctionnaire du Renseignement. L'ambiance Guerre froide est palpable notamment grâce à la réalisation excellente. Bref, à voir très bientôt sur France2!

"Manipulations",

Un film de Laurent Herbiet avec Lambert Wilson.

Prix du meilleur téléfilm au 14e Festival de La Rochelle.

Publié par Audrey Goutard / Catégories : Actu

A lire aussi