Reportage : Ces ouvriers d'Harley-Davidson derrière Donald Trump

Malgré des ventes en baisse pour Harley Davidson, des bikers soutiennent le président américain.

Les entreprises américaines ont vu le prix de l'acier s'envoler à cause de la guerre commerciale engagée contre la Chine par Donald Trump. Malgré des ventes en baisse pour Harley Davidson, des bikers soutiennent le président américain.

En Pennsylvanie aux États-Unis, 500 motards font leur parade annuelle pour lever des fonds pour les enfants malades. Ils se donnent rendez-vous dans la ville de York, là où se trouve l'usine d'assemblage de Harley Davidson. Dan Shinners est ouvrier dans l'usine depuis trente ans et il est heureux que Donald Trump se soit levé contre la mondialisation. "Trump a raison de vouloir rééquilibrer les choses et notamment avec la Chine", confie-t-il. Chez les bikers les candidats républicains vont faire le plein des voix lors des élections de mi-mandat. Un plébiscite y compris chez les femmes. Une stratégie à double tranchant pour le président américain. 

Un soutien malgré la délocalisation

L'usine de York emploie 1 000 salariés, un poumon économique pour toute la région. En ouvrant la guerre des taxes avec l'Europe et la Chine, Donald Trump a fait grimper le prix de l'acier. Le patron d'Harley Davidson a prévenu qu'il allait devoir délocaliser ses usines en dehors des États-Unis. Mais les employés soutiennent leur président. Il y a quelques années, la Pennsylvanie votait pour Barack Obama. Donald Trump a retourné l'État en 2016 et espère rééditer cette victoire avec les élections de mi-mandat, mardi 6 novembre.

Un reportage de  Loïc de la Mornais, Fabien Fougère, Charlotte Mattout et Jeanne Bouzereau

A lire aussi