Chine : les habitants de Shanghai ont l'obligation de trier leurs déchets

La Chine est aujourd'hui le plus gros pollueur du monde. Mais les autorités investissent massivement pour inverser la tendance : développement des énergies vertes, réduction de la consommation de charbon. Depuis l'été dernier, le tri des déchets est même devenu obligatoire à Shanghai. 

À Shanghai désormais, les poubelles de tri sont partout dans la ville. C'est une nouveauté, car les déchets allaient auparavant dans la même poubelle. Mais depuis quatre mois, les habitants n'ont plus le choix. Chaque fois qu'ils descendent leurs ordures, ils doivent faire le tri. "Là, il y a des légumes et des restes de riz. Cela va dans les déchets alimentaires. Ça, c'est une bouteille plastique, il y aussi des bouteilles en verres, tout cela se recycle. Et, pour les piles, c'est la poubelle toxique", détaille un habitant qui vide ses ordures.

Les citoyens qui ne recyclent pas s'exposent à des amendes

Pour tous les habitants de Shanghai, le tri est désormais obligatoire. S'ils ne font pas le tri, ils s'exposent à une amende de 25€, c'est ce que gagne en une journée un employé qui touche le salaire minimum. "C'est très bien. Plus l'amende est élevée, mieux c'est. Parce que ne pas faire le tri, c'est une mauvaise chose. C'est contre l'intérêt de notre société. Cela pollue Shanghai et tout le pays", précise Wenlong Bai, un retraité. Ce système n'existe que dans quelques villes mais il devrait se généraliser à tout le pays d'ici à fin 2020. Car, avec 600 000 tonnes de déchets ménagers produits chaque jour, l'équivalent de 200 piscines olympiques, la Chine est l'un des plus gros pays producteurs d'ordures de la planète.

A lire aussi