Carlos Ghosn de nouveau arrêté au Japon pour abus de confiance

Alors que Carlos Ghosn semblait sur le point d'être libéré, la justice japonaise a ordonné un nouveau mandat d'arrêt contre le PDG de Renault.

Le parquet de Tokyo a ordonné l'ouverture d'un nouveau mandat d'arrêt visant Carlos Ghosn, vendredi 21 décembre. "Hier soir il était libérable sous caution, la justice ayant refusé de prolonger sa garde à vue. Mais voilà ce matin, à la surprise générale, il est à nouveau arrêté et est donc toujours à l'isolement", explique Justine Jankowski, en direct de Tokyo au Japon. Cette fois-ci le procureur lui reproche d'avoir imputé aux comptes de Nissan des pertes financières personnelles en 2008. Des faits d'abus de confiance.

Domicile perquisitionné

"Carlos Ghosn n'en a pas terminé avec ces montagnes russes judiciaires. Il va pouvoir être interrogé encore 48 heures, et en ce moment même, le procureur est en train de perquisitionner son domicile ici à Tokyo", rapporte Justine Jankowski. Cette nouvelle saga judiciaire risque fort d'alimenter à nouveau les critiques à l'encontre du système nippon. Le PDG de Renault va quant à lui sans doute passer Noël derrière les barreaux, et le Nouvel An aussi.

A lire aussi