Corée du Nord : Kim Jong-un rencontre Xi Jinping

La poignée de main entre Kim Jong-un et Xi Jinping est historique. Depuis 2011, le dirigeant nord-coréen n'était jamais sorti de son pays. Sa visite était tenue secrète jusqu'à aujourd'hui, mercredi 28 mars. Un train vert entré le 25 mars en gare de Pékin (Chine) a tenu en haleine la communauté internationale pendant trois jours. C'est ce train, blindé et luxueux qui transportait Kim Jong-il, qui avait peur de l'avion et qui transporte désormais son fils. Reçu avec tous les honneurs par le président chinois qu'il n'avait jamais rencontré, il passe à ses côtés les troupes en revue.

Kim Jong-un le diplomate ?

S'ensuit un dîner sous les ors du palais du peuple. Le dictateur et la Première dame de Pyongyang ont eu droit à un banquet d'état réservé aux plus hauts dignitaires étrangers. Kim Jong-un est venu chercher le soutien du grand frère voisin, alors que les deux pays, traditionnellement alliés, étaient en froid depuis quelques mois. Il s'est à nouveau engagé à dénucléariser son pays. Kim Jong-un revêt ainsi le rôle de diplomate, il a invité le président chinois à Pyongyang, celui-ci a accepté. Le dirigeant nord-coréen a également confirmé qu'il était prêt à rencontrer Donald Trump d'ici le mois de mai.

Corée du Nord : Kim Jong-un rencontre Xi Jinping

A lire aussi