Corée du Nord : la nouvelle provocation de Pyongyang

 


"Il y a une double inquiétude dans la région. En Corée du Sud d'abord, par rapport à ce qui se passe de l'autre côté de sa frontière [...] Même chose au Japon, grand allié des États-Unis. Tous les regards se tournent vers Pékin, qui peine, c'est le moins que l'on puisse dire, à convaincre son ancien allié et dangereux voisin nord-coréen", explique notre journaliste après le tir, annoncé comme un succès, d'un missile capable selon les experts de parcourir près de 13 000 kilomètres.

Corée du Nord : la nouvelle provocation de Pyongyang

 

 

A lire aussi

  • Aucun article