Japon : une taxe pour quitter le territoire

Le Japon, pays le plus endetté au monde, cherche par tous les moyens à renflouer ses caisses. Le pays s'apprête à dégainer une taxe qui touchera toute personne quittant le pays, qu'il s'agisse de touristes ou de Japonais : la taxe Sayonara.

Mauvaise nouvelle pour les voyageurs au départ du Japon. Une taxe de départ de 1 000 yens, soir 7,50 euros, pourrait être imposée aux étrangers ou Japonais quittant le territoire. À l'aéroport de Kansai, cette taxe fait l'unanimité contre elle, toutes nationalités confondues. Dans un pays qui croule sous des dettes abyssales, près de 10 000 milliards d'euros, soit 250 % du PIB, le gouvernement cherche désespérément de nouvelles sources de revenus.

Japon : une taxe pour quitter le territoire

A lire aussi