Des signes de bulle immobilière en Chine

Et si la Chine plongeait à son tour dans la crise économique ? L’hypothèse n’est pas si improbable que ça, car l’un de ses clignotants a au moins viré au rouge. Depuis quelques mois, sur 100 villes chinoises 73 ont vu leur prix immobilier baisser. Dans certaines grandes villes du sud, le dégonflement de la bulle immobilière a provoqué la colère des propriétaires qui voient une partie de leur investissement fondre comme neige au soleil, presque du jour au lendemain.

A lire aussi