VIDÉO NO COMMENT // Dussehra, une fête explosive!

En Inde, tout le monde était au rendez-vous pour célébrer Dussehra le 22 octobre : « das » pour dix et « ehra » pour tête. Cette célébration fait revivre une histoire de l’épopée du Ramayana. Celle de l’affrontement entre le prince Rama et le roi diabolique aux dix têtes, Ravana.

Ravana avait kidnappée la bien-aimée de Rama, la princesse Sita et l’avait emmenée au Sri Lanka afin que personne ne puisse les atteindre. Le dieu-singe Hanuman est venu en aide au prince Rama. Avec une armée d’ours et de singes volants, le prince a pu construire un pont pour rejoindre le Sri Lanka depuis le village du Rameswaram, aussi appelé « le bout du monde ». Aujourd’hui, des ruines de ce pont, l’Adams Bridge, sont encore visibles. Pour tuer Ravana, un seul moyen : transpercer son nombril d’une lance.

Toutes les statues du démon qui s’élevaient dans la capitale avaient toutes un nombril, détaillé avec soin.

Ces trois statues en papier mâché ont été réalisées en trois jours par 22 artisans. C’est une association de quartier, dans le Sud de la ville, qui les a embauchés. Ce sont eux qui ont également fabriqué les 11000 feux d’artifices disposés à l’intérieur des figurines géantes.

 Ces artisans viennent de Delhi ou de l’Etat voisin, l’Uttar Pradesh. Le restant de l’année, ils sont sollicités pour d’autres cérémonies.

Amanda Jacquel (St.)

A lire aussi

  • Aucun article