Lacrymogènes tombés du ciel

Photo de couverture. Dessin d'un article de l'Indian Express.

Gare aux fauteurs de trouble dans les manifestations ! Une ville d'Inde se dote d'une nouvelle arme pour les disperser : des drones pulvérisateurs de gaz lacrymogène. Lucknow, ville de 2 millions d'habitants s'est munie de 4 drones, capables de diffuser chacun 2 kilos de gaz au poivre dans l'atmosphère.

L'Inde est régulièrement secouée par des manifestations parfois très violentes. Ce qui justifie donc, selon la police locale, un tel investissement : 600.000 roupies (8.800 euros) par drone. Le chef des forces de l'ordre précise : "équipés de caméras haute-définition, ces drones serviront aussi de moyen de surveillance, entre autres lors de rassemblements religieux."

Ici la police est régulièrement accusée de réactions disproportionnées face aux manifestants. Munis de long bâton en bambou, les policiers hésitent rarement à charger. Dorénavant la charge viendra aussi du ciel...

Christophe Reyns (St.)

D'après Indian express et AFP,
Photo de couverture de l'Indian Express.

A lire aussi