En Inde, les animaux sauvages préfèrent la jungle urbaine

Avec une population d’1,2 milliard d’habitants, l’Inde s’urbanise à grande vitesse. Les villes empiètent petit à petit sur le territoire des animaux sauvages. Éléphants, singes, tigres, ou léopards affamés sont de plus en plus nombreux à s’aventurer sur les territoires urbains pour chasser. Les conflits avec les hommes s’aggravent d’année en année dans le sous-continent.

Pierre Monégier, Dominique Marotel, Nida Hasan et Adeline Bertin sont partis sur les traces des léopards... jusqu'à Bombay.


A lire aussi