Brexit : les Britanniques veulent être fixés

Nouvelle journée sous tension pour le Brexit. Les députés britanniques doivent annoncer mardi 15 janvier s'ils acceptent ou non l'accord de sortie conclu avec Bruxelles. Les Britanniques n'en peuvent plus et veulent être fixés.

Toute l'Europe a les yeux rivés sur le Parlement britannique. Au pied de Westminster, les pro et anti Brexit attendent. Pour les Européens convaincus, Theresa May vogue, tel le Titanic, sur les flots d'un Brexit qui mènera le pays au naufrage. "Le Brexit est un désastre pour l'économie britannique", selon un anti-Brexit. Pour certains pro-Brexit, l'accord ne va pas assez loin.

"On est fatigué de tout ça"

À Harlow, dans l'Essex, près de sept habitants sur dix ont voté pour le Brexit. Mais depuis près de deux ans, la Grande-Bretagne respire, mange et dort Brexit. Les habitants aimeraient passer à autre chose. "On veut juste que ça se termine", avoue une habitante. "On est fatigués de tout ça", ajoute un autre. Que va-t-il se passer ? Cette mère de famille ne sait pas, mais elle a commencé à stocker un peu de nourriture. Mais sa plus grande inquiétude concerne les médicaments de sa fille. Avec les blocages à la douane, les médicaments venus de l'étranger pourraient avoir des jours, voire des mois de retard.

Un reportage d'Hakim Abdelkhalek, Laura Kalmus, Alice Brogat, Nic Boothby, et J.-C. Lombard.

Publié par Bureau de Londres / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article