Grande-Bretagne : le mois sans alcool à la côte

Le "mois sans alcool" est un phénomène de plus en plus suivi en Grande-Bretagne. Si elle dessert les tenanciers de pubs, cette démarche a aussi un impact positif sur la santé des participants.

C’est une première en France, mais c’est un rendez-vous qui s’est installé depuis sept ans en Grande-Bretagne : une invitation à ne boire aucune goutte d’alcool pendant tout le mois de janvier. En direct de Londres (Royaume-Uni), Laura Kalmus contextualise l’événement. "Nous sommes dans un pays où le passage par le pub est une tradition (...) Après le travail, les Britanniques se retrouvent entre amis ou entre collègues pour décompresser et souvent, c'est avec une pinte de bière en main."

Des bénéfices sur le long terme

"Dry January", comprenez un mois de janvier sec, sans une goutte d’alcool. L'initiative a été pensée dans l’optique de retrouver la forme après des fêtes de fin d’année arrosées. Cette cure "détox" est suivie par plus de 4 millions de Britanniques. Pourtant, un mois de janvier sans alcool, c’est la gueule de bois assurée pour les pubs. Le manque à gagner est certain, mais les effets positifs pour la santé aussi. Les participants au mois sans alcool maigrissent, dorment mieux et ont une peau plus jolie. De plus, les bénéfices se voient aussi sur le long terme.

Un reportage de Laura Kalmus, Anto Filippi, Nic Boothby et Gabriele Porrometo.

Publié par Bureau de Londres / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article