À Londres, pour interpeller les voleurs à deux-roues, Scotland Yard leur rentre dedans en voiture

La police est confrontée aux vols à deux-roues qui se multiplient. Elle a adopté une méthode radicale qui fait polémique.

Au Royaume-Uni, les images embarquées de la police d'intervention londonienne sont impressionnantes. On peut voir en vidéos une patrouille prendre en chasse un voleur sur son scooter. Pour l'arrêter, l'équipe emploie une méthode peu conventionnelle. Le motard est volontairement percuté. C'est ce que Scotland Yard appelle un "contact tactique". Les équipages de police sont depuis quelques mois formés à ce type d'interventions. 63 suspects ont ainsi été interpellés de cette façon. Et, selon la police, cette expérimentation est un succès. "Depuis que nous utilisons le contact tactique, nous n'avons provoqué aucune blessure sérieuse", assure Tony McGovern, de la police de Londres.

Une réduction de 35% des vols à deux-roues

Une décision radicale pour enrayer les vols à l'arraché dans le centre-ville de Londres, où les voleurs opèrent souvent à deux roues pour ne pas être rattrapés. Selon Scotland Yard, ce type de vols a été réduit de 35% depuis janvier dernier, avec cette nouvelle méthode d'interpellation. Est-ce bien légal ? Plusieurs avocats pénalistes font part de leurs doutes et dénoncent ce type d'interventions. "Il y a un vrai danger", souligne Matthew Scott, avocat en droit pénal. La police britannique n'a pas encore dit si elle comptait généraliser cette pratique.

Un reportage d'Arnaud Comte, Anto Filippi, Laura Kalmus et Nic Boothby.

Publié par Bureau de Londres / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article