Écosse : à la découverte de Findhorn, véritable paradis vert

L'un des villages les plus écolos du monde se trouve en Écosse. Depuis 40 ans, les habitants de Findhorn ont construit un paradis vert.

Voyager jusqu'à Findhorn, en Écosse, c'est d'abord contempler les contours de la mer du Nord. Mais c'est aussi faire escale dans ce village d'irréductibles écologistes qui depuis bientôt 40 ans tentent d'ériger un nouveau modèle de vie, en harmonie avec la nature, en marge de la société de consommation. Craig, 74 ans, a été l'un des premiers à élire domicile à Findhorn, l'un des premiers aussi à faire d'un fût, une maison. Le baril est enfoncé dans la terre pour avoir une isolation optimale et tout ce que vous voyez dans cette maison, tous les matériaux sont issus à 95% du recyclage.

Tous végétariens

L'électricité est fournie par des panneaux solaires, mais aussi par des éoliennes, installées en lisière de village. Les 500 habitants développent leur autosuffisance alimentaire sur des parcelles travaillées exclusivement à la main. Les villageois sont tous végétariens. Ils produisent une trentaine de légumes de saison et arrosent leurs terres grâce à l'eau de pluie pompée dans des petits lacs artificiels. Une récolte 100% biologique. À Findhorn, les habitants utilisent des voitures électriques en partage pour consommer toujours moins. Mais la plus grande fierté de cette communauté est aujourd'hui une vieille serre qui abrite une station d'épuration révolutionnaire. Ce village unique attire de plus en plus, au point qu'il faut compter aujourd'hui 400 000 euros pour acquérir une maison en bois.

Un reportage d'Arnaud Comte, Anto Filippi, Laura Kalmus et Maxence Peigné.

Publié par Bureau de Londres / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article