Londres : un ours en peluche alerte sur la qualité de l'air

Toutes les idées sont bonnes pour sensibiliser à la pollution. À Londres (Royaume-Uni), c'est un ours en peluche qui tousse quand l'air n'est pas bon à respirer.

Il s'appelle Toby. Il est mignon, mais ses bronches sont très sensibles à la pollution. Cet ours en peluche est pris de quintes de toux à chaque fois que le taux de particules fines dans l'air atteint un seuil critique dans les rues de Londres (Royaume-Uni). Toby se déplace au fil des pics de pollution et ses difficultés respiratoires ne laissent pas indifférents les passants. "C'est terrible, moi aussi je remarque la différence quand je respire", témoigne une passante.

Plus de véhicule essence ou diesel à l'horizon 2040

L'attendrissant "Toxic Toby" est en fait un condensé de technologie. Il est équipé d'un capteur qui mesure la qualité de l'air. Quand la pollution atteint un niveau dangereux pour la santé, le haut-parleur se déclenche. Pour les concepteurs de cet ours en peluche, c'est une façon originale d'alerter et de sensibiliser sur la présence de cet ennemi invisible, qui empoisonne quotidiennement la vie des 8 millions de Londoniens.

Un reportage d'Arnaud Comte, Anto Filippi, Laura Kalmus et Nic Boothby.

 

Publié par Bureau de Londres / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article