Brexit : l'Irlande qui divise

À six mois de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, un sommet crucial réunit à Bruxelles (Belgique) Theresa May et les 27 dirigeants européens. Ils doivent s'accorder sur les conditions du Brexit, mais la question irlandaise pose problème.

La frontière entre les deux Irlande : c'est ici que se joue l'avenir du Brexit. Mais les négociations bloquent entre Bruxelles et Londres. La République d'Irlande au sud ne fait pas partie du Royaume-Uni contrairement à l'Irlande du Nord, province britannique. Pour éviter qu'une frontière physique soit créée, l'Europe propose que l'Irlande du Nord reste dans l'Union douanière européenne après le Brexit. Mais cela reviendrait à créer une césure au sein même du Royaume-Uni, en établissant une nouvelle frontière en mer d'Irlande.

Le dilemme de Theresa May

Bruxelles pourrait ainsi instaurer des contrôles portuaires entre l'Irlande du Nord et le Royaume-Uni où circulent chaque jour librement des marchandises. Un scénario inenvisageable pour la Première ministre Theresa May. Elle doit aujourd'hui résoudre ce dilemme : accepter la proposition de Bruxelles ou sortir de l'Europe sans accord avec tout ce que cela implique.

Un reportage de Arnaud Comte, Anto Filippi et Nic Boothby.

Publié par Bureau de Londres / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article