1 200 rouleaux de papier toilette en vente... L'insolite braderie de l'ambassade des Etats-Unis à Londres

Un rouleau de papier-toilette. Credits : Wikipedia

L'ambassade américaine de Londres a récemment décidé de liquider ses biens grâce à une vente aux enchères en ligne. Parmi les objets à vendre : une voiture, des aspirateurs, des lecteurs de codes-barres... Ainsi que 1 200 rouleaux de papier toilette !

L'heure est au grand tri à l'ambassade des Etats-Unis à Londres. En effet, en janvier dernier, l'ambassade américaine, qui se trouvait jusque là dans le quartier huppé de Mayfair, a officiellement déménagé à Nine Elms, une banlieue industrielle située au sud de la ville. Conséquence : depuis le 30 juillet, l'ambassade a mis en place une vente aux enchères en ligne afin de se débarrasser des stocks d'objets superflus, inutilisés ou endommagés.

Comme l'a expliqué un porte-parole de l'ambassade au quotidien britannique The Independent, cette braderie découle des directives du Département d'Etat américain et vise à réaliser des économies.

Sur le site de la vente, 41 lots sont disponibles. Parmi les objets pouvant être achetés, on retrouve des aspirateurs, une berline Volvo, des ordinateurs portables, mais aussi des objets plus insolites, à l'instar d'un ensemble de lecteurs de codes-barres, une lampe sans abat-jour et pas moins de 1 200 rouleaux de papier toilette double épaisseur.

Selon un article de Ouest-France paru ce mercredi, l'enchère pour le lot de papier-toilette aurait déjà atteint £252 (soit 283 €). Et, si vous aussi vous êtes intéressé par cette offre, pas de panique : il vous reste jusqu'au 8 août pour faire grimper l'enchère.

Une vente aux enchères qui pourrait bien faire crisser des dents Donald Trump. En effet, en janvier dernier, le président des Etats-Unis avait annoncé dans un tweet qu'il refusait d'inaugurer la nouvelle ambassade de Nine Elms car les anciens locaux avaient été vendus "pour des cacahuètes" par l'administration Obama. Une déclaration à toutefois prendre avec des pincettes, puisque des médias tels que la chaîne CNN avaient justement rappelé que le déménagement de l'ambassade avait été décidé par le gouvernement Bush en 2008.

Anouk Helft, avec Stéphanie Perez

Publié par Bureau de Londres / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article