Mastaba ou déchetterie militante ? La nouvelle œuvre de Christo à Hyde Park

Christo à Hyde Park Crédits : Paris Match

Une œuvre d’art a fait son apparition sur le lac Serpentine au Hyde Park. Entièrement fabriquée à partir de bidons, elle est imposante et fait réagir les passants. Elle est signée Christo.

 

Une installation imposante au cœur du poumon londonien. Ce mastaba est composé de 7 506 bidons de 200 litres, tous empilés en forme de trapèze : l’installation pèse 600 tonnes.

Alors, cette œuvre est-elle destinée à faire réagir par rapport à la pollution, ou tout simplement à surprendre dans un cadre naturel ?

Pour une américaine expatriée à Londres, l’installation est : « Très moderne alors que l’endroit est à la fois naturel et historique ».

Selon Christo, « il n’y a pas de message, qu’elle soit critique ou positive, toute interprétation est légitime ». Seule indication de l’artiste à propos de son mastaba : cela pourrait faire penser à un escalier vers le ciel.

C’est lui même qui a financé l’installation de cette représentation moderne d’un monument funéraire. A l’origine, on retrouvait ces installations en 2200 avant J.C en Egypte et en Mésopotamie.

La construction a commencé le 3 avril et le mastaba sera visible tout l’été jusqu’au 23 septembre prochain.

Pour Christo, c’est sa première réalisation à ciel ouvert au Royaume-Uni. Mais à 83 ans, il n’est pas à son coup d’essai.

Il a entre autre « emballé » le Pont-Neuf de Paris en 1985 et le Reichstag de Berlin en 1995.

 

Amaury Laroche Bernard, avec Loïc de La Mornais

Publié par Bureau de Londres / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article