Le paiement sans contact : un nouveau système pour payer les artistes de rue à Londres

Crédits : iZettle

Faire un don aux artistes de rue et de métro avec le paiement sans contact : c'est l'idée de la mairie de Londres. Le système est actuellement expérimenté dans la capitale britannique.

C’est pour le moins qu’on puisse dire une idée originale qui pourrait faire réfléchir les régies de transports en France : payer par carte bancaire les artistes dans le métro ou dans la rue. Sadiq Khan, le maire de Londres, a annoncé le 27 mai dernier le lancement d’un partenariat entre la capitale britannique et l’entreprise suédoise iZettle.

Un partenariat qui aura pour but d’équiper les artistes de rue d’un terminal de paiement sans contact pour qu’ils puissent être payés plus facilement. Une façon de faire face à la disparition progressive du cash partout dans le monde.

Interviewée par le quotidien The Telegraph, Charlotte Campbell, une chanteuse londonienne témoigne : « Sans ça, nous allons disparaître. Les artistes de rue comme moi doivent s'adapter à un futur sans argent liquide ».

Le système est déjà testé par plusieurs chanteurs partenaires depuis plusieurs semaines. L'idée est de créer une vraie rémunération des artistes : ce système pourra inciter plus de passants à faire un don.

L'artiste qui souhaite utiliser ce nouveau système fixera le montant du don qu'il souhaite recevoir sans que cela n'interrompe  la prestation artistique. Si les passants n'ont pas de carte bancaire, aucun souci, ils pourront aussi payer avec leur smartphone.

Cependant, la mairie de Londres n'a pas précisé si cet équipement sera gratuit pour les artistes ou s'ils devront s’acquitter de frais de location.

 

Amaury Laroche Bernard, avec Hakim Abdelkhalek

Publié par Bureau de Londres / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article