Ce requin blanc encastré dans une maison d’Oxford bientôt classé patrimoine national ?

Le village d’Headington, près d’Oxford, est connu pour sa célèbre sculpture : un grand requin blanc encastré dans le toit d’une maison, et ce depuis 30 ans ! Après de nombreuses controverses et grâce au combat de son propriétaire de l’époque, la maison va être protégée et peut-être même classée au patrimoine national…

L’ancien propriétaire de la petite maison d’Headington (dans la communauté urbaine d’Oxford), Bill Heine, avait installé un immense requin à travers son toit. Ce requin blanc grand d’environ 7 mètres, en fibre de verre, est l’œuvre du sculpteur John Buckley et il a été créé pour protester contre les bombardements américains en Libye à ce moment là. Et depuis, rien n’a bougé, ça fait trente ans qu’il est là et qu’il fait parler de lui !

Mais à l’époque, Bill n’avait pas demandé l’autorisation à la mairie pour pouvoir installer une telle sculpture sur sa propriété. En 1990, les autorités ont ordonné au propriétaire de retirer le requin de son toit. Lors du procès, Bill avait fait appel et il avait même sollicité le ministre de l’environnement de l’époque, Michael Heseltine, pour appuyer sa demande. Par chance, le juge a statué en sa faveur deux plus tard.

shark 2

La sculpture mesure près de 7 mètres

 

shark yeah

Bill Heine, l'ancien propriétaire à l'origine de cette folle histoire !

 

ok

Photo en trompe l'oeil pour ce touriste venu voir le requin

La statue est donc restée à sa place, pour le plus grand bonheur des touristes qui viennent à Headington uniquement pour faire des photos devant elle. La conseillère municipale Ruth Wilkinson a déclaré : « En dix minutes, un dimanche matin, j’ai vu sept personnes devant la maison prenant des photos et selfies. Cette sculpture a même sa propre page Wikipédia ! »

Après de multiples désaccords et controverses auprès des autorités, le conseil d’Oxford envisage de faire de cette maison un bâtiment classé afin que le requin soit préservé pour les générations futures. Une demande d’inscription au registre des biens patrimoniaux d’Oxford va donc bientôt être soumise au conseil municipal de la ville. La décision devrait tomber l’été prochain. Si la décision approuve la demande, ce fameux requin pourra alors peut-être même être répertorié à l’échelle nationale et entrer dans le patrimoine anglais.

Matt Ratcliffe, qui préside le forum de quartier d’Headington, a affirmé : « Il faut préserver et développer l’identité de la ville. Ce requin continue de surprendre et de fasciner même après toutes ces années, les gens s’arrêtent même pour le regarder. Je pense donc qu’il a ses chances pour entrer dans le patrimoine d’Oxford et peut-être du pays. »

Cette maison, désormais rachetée par le fils de l’ancien propriétaire, continue sa quête de popularité. On peut même retrouver des commentaires et photos de la statue sur le célèbre site Trip Advisor, sa réputation est maintenant devenue internationale !

 

Marion Machu avec Loïc de La Mornais

Publié par Bureau de Londres / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article