6 millions d'adultes britanniques marchent moins de 10 minutes... par mois !

4 britanniques sur 10 ne font pas 10 minutes de marche rapide continue chaque mois

Une étude de l'Agence Publique de Santé Anglaise (Public Health England, PHE) révèle ce jeudi que quatre adultes britanniques sur six ne font pas dix minutes de marche rapide continue par mois, altérant sérieusement leur santé.

La recherche a été menée auprès de 200 000 britanniques âgés de 40 à 60 ans, et les résultats sont inquiétants.

Quarante-cinq pour cent des hommes et 38% des femmes britanniques, soit en tout plus de 6 millions d'adultes, ne marchent pas suffisamment. Et c'est peu de le dire puisqu'ils ne font pas dix minutes de marche rapide continue... par mois.

La capitale anglaise est la ville la plus touchée par cette inactivité physique : 44% des londoniens sont atteints de ce que la presse britannique appelle aujourd'hui "une épidémie de fainéantise".

"L'épidémie de fainéantise britannique" titre le quotidien anglais Daily Mail

"L'épidémie de fainéantise britannique" titre le quotidien anglais Daily Mail

Les risques sur la santé sont désastreux alors que pratiquer 10 minutes d'activité physique contribue à réduire les risques de contracter certaines maladies:

  • - 40% de risques de diabète de type 2
  • - 35% de risques de maladies cardio-vasculaires
  • - 30% de risques de démence
  • - 20% de risques de certains cancers

"En marchant seulement 10 minutes continuellement et d'un pas soutenu par jour, un individu peut réduire les risques de mort prématurée de 15%" affirme ainsi le professeur Muir Gray.

Ce phénomène que les pouvoirs publics anglais qualifient "d'épidémie d'inactivité physique" est responsable d'une mort sur six au Royaume-Uni et coûte 900 000 livres par an (970 000 euros) à la National Health Agency (la caisse de santé britannique).

Marcher 10 minutes par jour permet de réduire le risque de nombreuses maladies

 

Une activité physique régulière pour réduire les risques de mort prématurée. 

L'étude montre que les habitudes ont bien changé au Royaume-Uni, puisque que les anglais sont 20% moins actif aujourd'hui qu'en 1960 et qu'ils marchent 24 km de moins en moyenne qu'il y a vingt ans.

Il serait pourtant facile d'intégrer à nouveau une activité physique dans son quotidien. "Aller au magasin à pieds plutôt qu'en voiture ou marcher dix minutes rapidement pendant sa pause repas" serait suffisant selon le docteur Jenny Harries, directrice médicale adjointe au PHE.

C'est pourquoi les pouvoirs publics anglais ont lancé le programme One You, destiné à encourager leurs concitoyens à intégrer 10 minutes d'activité physique par jour avec l'aide d'une application mobile.

Clara Charles avec Clément Le Goff

A lire aussi