Les embarrassants propos d’un membre de l’ambassade israélienne souhaitant « faire tomber » des députés britanniques.

Le journal britannique Mail on Sunday a publié une séquence dans laquelle un employé de l’ambassade israélienne à Londres évoque les manières de « faire tomber » des députés britanniques, qui soutiennent la cause palestinienne. Ces images ont été filmées en caméra cachée par un journaliste de la chaîne qatarie Al-Jazeera,  qui s’est fait passer pour un membre des « Amis travaillistes d’Israël », un groupe de pression parlementaire anglais.

« Puis-je vous donner le nom de députés que je vous suggère de faire tomber ? »

C’est ce que Shai Masot demande à Maria Strizzolo, ancienne assistante du secrétaire d’Etat à l’éducation, Robert Halfon. Il pointe du doigt notamment le ministre adjoint aux affaires étrangères, Alan Duncan, estimant qu’il pose « beaucoup de problèmes » quant à ses positions pro-palestiniennes.

Maria Strizzolo lui répond qu’en « cherchant bien », elle est « sure qu’il y a quelque chose qu’ils essaient de cacher », sous-entendant par là « un petit scandale peut-être », qui permettrait de le discréditer.

La vidéo de la caméra cachée est disponible sur le site Mail Online, ou directement via ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=Hpg85c7pZvY

Lors de cette discussion, Shai Masot qualifie également Boris Johnson « d’idiot », estimant qu’il « est devenu ministre des affaires étrangères sans aucune responsabilité » et que, concernant le conflit israélo-palestinien, « il ne s'en soucie pas », étant « occupé avec tout le reste ». « S’il se passe réellement quelque chose, ce ne sera pas sa faute », ajoute-t-il.

Ces propos viennent confirmer la priorité donnée à des personnalités clairement positionnées en faveur de la Palestine, comme Alan Duncan, qui avait déclaré en 2014 que, selon lui, « les colonies israéliennes sont le pire et le plus destructif aspect de l’occupation militaire, une occupation qui est devenue la plus longue dans les relations internationales modernes ».

A la suite de la publication de cette vidéo, Maria Strizzolo a démissionné de son poste d’assistante de Robert Halfon.

« Des propos inacceptables » selon l’ambassade israélienne.

Le porte-parole de l’ambassade, Yiftah Curiel, s’est quant à lui chargé de relater, via Twitter, qu’il s’agissait de « propos totalement inacceptables » et que Shai Masot est un « jeune employé de l’ambassade, qui n’est pas un diplomate israélien », ajoutant que sa « période d’emploi allait se terminer prochainement ».

Entre temps, l’ambassadeur israélien, Mark Regev, a présenté ses excuses à Alan Duncan.

« La question est close » selon le ministère des affaires étrangères.

De son côté, le ministère des affaires étrangères britannique a accepté les excuses de l’ambasseur israélien, et ne souhaite pas le déclenchement d’une polémique démesurée.
« L’ambassadeur israélien s'est excusé et il est clair que ces commentaires ne reflètent pas ses positions ou celles du gouvernement israélien. Le Royaume-Uni entretient de solides relations avec Israël et nous considérons que la question est close. »

Marine Clerc avec Loïc De la Mornais

A lire aussi