Heavy Metal: la monnaie la plus rock 'n' roll

Royal Mint, l’agence britannique en charge de frapper les pièces de monnaie, a dévoilé ses nouvelles créations pour l’année 2016. Ces dernières ont rapidement fait l'unanimité sur Twitter qualifiées de "monnaie la plus cool du monde" ou de "pièces de pirate" comme le rapporte le Huffington Post.  La raison de cette engouement tient surtout à ces pièces de deux livres sterling dessinées par le sculpteur John Bergdahl en hommage à Shakespeare, mort il y a 400 ans cette année.

royal-mint-unveils-new-coins

 

La pièce figurant le symbole d’un crâne humain accompagné d’une rose épineuse représente ses tragédies et en particulier Hamlet, tandis que celle de droite, montrant une épée transperçant une couronne, est son pendant comique. Certains verront dans cette vanité - représentation graphique de la mort - une ressemblance amusante avec les attributs utilisées par les groupes de hard rock des années 80 comme Def Leppard ou Gun's and Roses, même s'il s'agit bien de références littéraires.

hysteriaonhighseasShakespeare_Hamlet_Webv2_000

Des moments historiques ont également été réinterprétés. La bataille d’Hastings entre l’Angleterre et la Normandie, par exemple, dont l'Angleterre commémore les 950 ans, est incarnée par la figure du Roi Harold. Une autre montre les volutes de fumée du tristement célèbre incendie londonien de 1666 de manière stylisées.

The Great Fire of London is also immortalised.

 

L'attention portée aux détails ainsi que la beauté du graphisme de ces pièces de monnaie témoigne d'une longue tradition initiée voilà plus d'un millénaire par Royal Mint et provoqueront sûrement chez certains des envies de collectionnisme. Leur circulation est prévue au printemps pour accompagner l'ouverture du Royal Mint Visitor Centre, un espace de découverte et de partage autour de la fabrication des livres sterling. Une grande première pour cette activité jusqu'ici très confidentielle.

Inês Fressynet avec Loic de la Mornais

A lire aussi