Voici le rapport qui accuse les soldats français

Des troupes françaises ayant commis des abus sexuels sur des enfants en Centrafrique. Voici ce que le quotidien britannique The Guardian nous apprend après s'être procuré un rapport confidentiel de l'ONU.

Le rapport de l'ONU noté confidentiel retrace des faits qui aurait été commis entre décembre 2013 et juin 2014. Alors qu'ils étaient en mission en Centrafrique, des soldats français auraient abusé sexuellement d'une dizaine d'enfants. 

IMG_1509.JPG

Le bureau de Londres a rencontré la journaliste du Guardian à l'origine de ces révélations, Sandra Laville. Elle a résumé plusieurs extraits du rapport et lu le témoignage de certains enfants :

"A 1h l'après-midi, un enfant est allé jouer dans un endroit appelé le Jardin, à la sortie du camp de réfugiés. Puis il a été appelé par un homme blanc, un soldat de Sangaris. L'enfant est venu, et lui a demandé en français s'il pouvait avoir des biscuits. Le français a répondu que pour avoir des biscuits, il fallait d'abord lui lécher le pénis. Puis l'enfant a été ramené à la base, il a été laissé seul avec le soldat. L'homme a mis un préservatif et lui a demandé une fellation. Une fois terminé, le militaire a donné une ration de nourriture et de l'argent à l'enfant."

Un autre enfant âgé de neuf ans décrit  son supplice: "J'étais à la recherche de nourriture avec un ami de mon âge, à proximité du camp de M'Poko. Deux hommes blancs appartenant aux troupes Sangaris nous ont interpellé et nous ont demandé ce qu'on voulait. Nous avons répondu que nous étions à la recherche de nourriture. L'un des hommes nous alors dit qu'il fallait d'abord lui "sucer son bengala", (terme local pour "pénis). J'avais peur, et parce que j'avais faim, j'ai accepté".

 

 Laura Kalmus et Juliette Perrot

A lire aussi