Le Hobbit : Peter Jackson n'exclut pas une suite!

France 2 Londres a pu rencontrer l'équipe du film Le Hobbit : la bataille des cinq armées à Londres, quelques heures avant l'Avant-Première mondiale sur Leicester Square. Orlando Bloom, Evangeline Lilly ou encore Martin Freeman se sont confiés à nous sur leur incroyable expérience en Nouvelle-Zélande aux côtés de Peter Jackson... qui du bout des lèvres, n'exclut pas une suite à la saga du Seigneur des Anneaux !

Londres, lundi 1er décembre. L'ensemble du casting du dernier volet des aventures de Bilbo Baggins est réuni à l'hôtel Claridge's pour rencontrer la presse. Les journalistes sont rassemblés dans une même pièce et attendent patiemment d'être conduits auprès des acteurs pour leur interview. Chacun a le droit à cinq minutes avec chaque membre de l'équipe du film. Pas le temps d'être original, et pourtant, nous espérons tous obtenir la petite phrase que personne d'autre n'aura enregistrée. Confidences ou texte répété, à vous de juger!

L'interprète du surnois Golum sera le premier à répondre à nos questions. Accueil chaleureux et poignée de main enthousiaste, Andy Serkis semble ravi de faire notre connaissance. Il nous parle de la complexité de son personnage, prisonnier de son obsession de l'anneau. L'acteur qui ne pensait pas rejouer le rôle de Golum lorsque l'aventure Seigneur des anneaux s'est achevée, avoue avoir retrouvé son personnage avec plaisir lorsque Peter Jackson l'a appelé pour le Hobbit. Et si un jour quelqu'un souhaitait écrire un film centré sur l'histoire de Smeagol, Andy Serkis serait le premier partant!

Notre deuxième interviewé se fera attendre, mais n’est pas Bilbo qui veut. Martin Freeman vous sourie et vous salue gaiement quand il vous croise dans les couloirs. L’interprète du docteur Watson de la série britannique Sherlock est on ne peut plus amical, et vous accueille d'un sympathique « Hello, how are you doing today ? ».

La petite confession de Martin Freeman : si 13 inconnus se présentaient à sa porte un beau matin pour l'attirer dans une dangereuse aventure... il réfléchirait à deux fois avant de signer. Bilbo serait-il plus intrépide que l'acteur qui l'incarne?

Le défilé des chambres continue. Nous sommes chaque fois reçus comme des amis de longue date que l'on est heureux de retrouver.

Billy Boyd vous accueille tout sourire et en français avec un joyeux « Bonjour ! Comment ça va ? », et vous raconte gaiement son amour pour la Nouvelle-Zélande. L'interview se transforme en une discussion sympathique sur le théâtre, la musique et la France… L'interprète de Pippin dans le Seigneur des anneaux a écrit le générique de fin du Hobbit, la chanson "The last goodbye", qui au fur et à mesure, est devenue bien plus qu'un chant pour clôturer ce dernier film, mais un adieu à la terre du milieu...

Ce n'est que notre humble avis, mais dans l’ensemble, les acteurs de la première trilogie sont les plus agréables. C'est notamment à Peter Jackson que nous remettons la palme de la gentillesse et de la simplicité. Malgrè l'heure tardive (c'est lui que nous avons vu en dernier), il a pris le temps pour nous répondre, au grand dam de son chargé de relations presse. Il a demandé une tasse de thé quand nous nous sommes présentés pour l'interview, et le justifie avec humour : « Je ne peux pas vous répondre sans une tasse de thé à la main, que vont penser vos téléspectateurs, que nous ne buvons plus de thé à Londres ? Et tant pis s’il faut retarder le début de l'interview, let’s have a chat ! »

Et c'est justement en discutant avec Peter Jackson que l'on se rend compte de l'humilité du cinéaste. Sans lui, le grand public ne saurait peut-être rien de l'oeuvre de Tolkien, n'aurait sans doute jamais entendu parler de l'anneau unique, de la comté, du mordor ou de Sauron. Après 16 années à nous raconter les histoires de la terre du milieu, Peter Jackson pense que son oeuvre est achevée... mais ne pourrait pas laisser quelqu'un d'autre s'emparer de son univers. L'aventure s'arrête vraiment là? Ecoutez la réponse du réalisateur:

A force de discuter avec Peter Jackson, nous sommes en retard pour notre dernière interview. Orlando Bloom, Evangeline Lilly et Lee Pace nous attendent. On nous emmène en courant dans leur chambre. Des excuses s’imposent, mais Orlando Bloom détend l'atmosphère avec humour : « Je vous en veux à vie, ce que vous venez de faire est inadmissible ». L’ambiance est bon enfant, les trois acteurs rient beaucoup, s'amusent de nos questions. Avec trois personnes devant vous, l'exercice est plus compliqué. Une dernière blague, et le temps est déjà écoulé. Ils rient encore quand nous partons. La porte se ferme, ils vous ont déjà oublié.

Le Hobbit, la bataille des cinq armée ne dure que 2h20... bien trop court pour les fans. Rassurez-vous, Peter Jackson est déjà en préparation d'une version longue de l'épopée finale de Bilbo Baggins.

Dernière révélation avant de vous quitter : Le Hobbit, la bataille des cinq armées promet de belles surprises, et beaucoup d'émotion! Nous avons pu voir le film avant tout le monde dimanche dernier, et nous ne vous en dirons qu'une chose : préparez vos mouchoirs...

Elise Dherbomez avec Loïc de La Mornais

A lire aussi