Un bracelet électronique pour les délinquants alcooliques

C’est un nouveau genre de bracelet électronique qui sera testé ces prochains jours à Londres : il contrôlera l'abstinence des délinquants alcooliques.

Comme les détenus en liberté surveillée, les personnes commettant des délits liés à l’alcool devront porter à la cheville une sorte de montre qui surveillera 24h sur 24 leur consommation d’alcool. Celle-ci sera mesurée grâce à un senseur qui analysera la sueur toutes les 30 minutes. Les données seront ensuite transmises à un centre de contrôle.

Si de l’alcool est trouvé, le suspect se retrouvera devant un juge où il pourrait être sanctionné d’une amende ou d’un retour en prison.

Le bracelet analysera le taux d'alcool dans a sueur.

Le bracelet analysera le taux d'alcool dans a sueur.

Influencé par les bons résultats des Etats-Unis qui clament 100% de non-récidives, Boris Johnson a décidé de tester le système dans plusieurs quartiers. Le test devrait durer 12 mois sur 150 personnes qui devront être complètement abstinentes.

 Le maire de Londres n’a pas été non plus insensible aux arguments financiers : un bracelet coûte 2200 euros contre 28000 euros pour un séjour en prison.

 Les délits liés à l’alcool coûtent au Royaume Uni entre 10 et 16 milliards d’euros et représentent 40% des soins en urgence.

Clarisse Fortuné avec Loic de La Mornais

A lire aussi