Monty Python : derniers shows avant la retraite !

Les Monty Python, célèbre groupe de comiques, remontent sur scène, pour une série de dix spectacles à Londres. Ce sera leur dernier show. Le temps d'une conférence de presse, ils ont dévoilé quelques secrets avant le lever de rideau, mais ont surtout montré que malgré leur âge, leur humour n'a pas pris une ride.

En France, Alain Chabat et les Robins des Bois s'en réclament. En Angleterre, ils sont parmi les humoristes préférés du public. Les Monty Python, ces monuments du rire, s'apprêtent à remonter sur scène, du 1er au 5 et du 15 au 20 juillet, dans l'arène O2, à Londres. Depuis leur film Le Sens de la vie, sorti en 1983, les Monty Python n'avaient plus été vus ensemble.

Découverts par le grand public en 1969 avec la série télévisée Monty Python's Flying Circus, les comiques ont peu à peu exporté leur humour au-delà des frontières de la Grande-Bretagne. Initialement, un seul spectacle était programmé à Londres. Tous les billets ont été vendus en moins d'une minute. Neuf dates supplémentaires ont donc été ajoutées.

Originellement, la troupe était composée de six humoristes; mais Graham Chapman est décédé en 1989. Ses cinq camarades ont annoncé la reformation du groupe en novembre 2013.

Ce lundi 30 juin, sous les dorures du théâtre Palladium au centre-ville de Londres, ce sont donc John Cleese, Eric Idle, Michael Palin, Terry Jones et Terry Gilliam qui ont répondu, avec patience et humour, aux questions des journalistes. Derrière eux, une affiche annonce  "One down, five to go" ("un à terre, cinq prêts à y aller") montrant un pied nu géant avançant dans un cimetière. Sur l'une des tombes, le nom de Chapman est discrètement inscrit. De lui, ses anciens camarades gardent un souvenir impérissable : "Il était notre leader, mais il ne l'a jamais su. Sa présence est très visible dans ce show."

Leur dernier spectacle

De ce nouveau spectacle, les Monty Python, tous âgés de plus de 70 ans, n'ont pas voulu dévoiler trop de secrets. Ils ont laissé entendre que de prestigieux invités pourraient les rejoindre sur scène. Seul le nom de Stephen Hawking, un astrophysicien britannique fan des Monty Python, est pour l'instant confirmé.

Les Monty Pythons l'assurent, ils sauront toujours faire rire le public : "Les gens veulent voir nos classiques. Nous avons essayé de tourner nos bons vieux sketchs en quelque chose de différent. Nous devons être énergiques et vigoureux." En plus, ils annoncent un show spectaculaire, avec du feu sur scène. Parmi leurs sketchs d'anthologie, "le ministère des marches ridicules" :

Surtout, ce spectacle des Monty Python sera leur dernier. Les deux dernières représentations seront filmées et diffusées dans plusieurs cinémas au Royaume-Uni, mais aussi dans 1800 salles à travers le monde, ainsi qu'à la télévision. "Nous sommes vraiment très reconnaissants de pouvoir dire "au revoir" au monde publiquement", avoue Eric Idle. Ensuite, ils prendront leur retraite : "En finir avec les Python, ce n'est pas en finir avec la vie", relativise-t-il.

Les papys du rock en ont profité pour faire un clin d’œil aux papys de l'humour.

Pour ces ultimes représentations, en dehors des répétitions, les humoristes se sont préparés physiquement : "Il faut vraiment qu'on soit bon", rappelle Eric Idle, qui dit avoir fait beaucoup de randonnée durant les trois derniers mois, afin d'améliorer sa condition physique. Quant à Terry Jones, il glisse : "Je n'ai pas bu d'alcool depuis une semaine !" Qu'importe, les Python s'accordent : ce spectacle sera avant tout une grande fête. Ils en sont conscients : "Ce n'est pas possible de faire rire tout le monde." Mais un public déjà conquis, si.

Céline Schoen avec Loïc de la Mornais

A lire aussi